Accusé de harcèlement sexuel, Elon Musk crie au complot

Accusé d'agressions sexuelles, Elon Musk crie au complot

 

Le multimilliardaire Elon Musk a rejeté en bloc des accusations d'agressions sexuelles sur une hôtesse de l'air, il y a six ans, dénonçant un complot "politique".

"Ces accusations sont totalement fausses", a réagi le patron de Tesla et homme le plus riche du monde sur Twitter, le réseau social qu'il souhaite racheter, à la suite d'un article, publié hier jeudi.

Selon le média nord-américain Business Insider, une hôtesse de SpaceX affirme qu'Elon Musk lui a demandé “d'en faire plus”, lors d'un massage en vol. Ce cas de harcèlement sexuel aurait fait l'objet d'un accord autour de 250 000 dollars.