Bouden présente les mesures urgentes pour la relance économique

Bouden présente  les mesures urgentes pour la relance économique

La Cheffe du gouvernement Najla Bouden a souligné que les défis économiques auxquels fait face la Tunisie nécessitent l'élaboration d'un programme de soutien et de réformes.
"Aggravés par les répercussions de la pandémie de Covid-19 et la conjoncture régionale et internationale, ces défis imposent la mise en place d'un nouveau modèle de développement qui garantit les droits et l'égalité des chances entre toutes les catégories et les régions", a-t- elle ajouté.

Présidant, samedi, à Tunis, la Conférence périodique des gouverneurs, Bouden a fait noter que les mesures urgentes décrétées par le gouvernement pour relancer l'économie nationale constituent la base du programme de réforme économique.

Ce programme vise à renforcer les finances publiques, encourager l'investissement, simplifier les procédures administratives et digitaliser l'Administration, a-t-elle précisé.

Il a également pour objectif d'impulser les exportations, relancer les projets publics en suspens et consolider les principes de la bonne gouvernance, a-t-elle ajouté.

Dans ce contexte, la cheffe du gouvernement s'est félicitée du processus participatif adopté pour instaurer les réformes précitées en collaboration avec toutes les structures publiques et privées intervenantes et dans le cadre du plan de développement ou du programme d'appui du Fonds monétaire international.
D'autre part, Najla Bouden a appelé les gouverneurs à intensifier les efforts et la coordination en vue de lutter contre la spéculation et la hausse des prix, et de garantir l'approvisionnement régulier du marché en produits alimentaires, en prévision du mois de Ramadan.
Elle a, dans le même sillage, souligné la nécessité d'intensifier les opérations de contrôle des circuits de distribution.
Un décret loi relatif aux circuits de distribution des produits agricoles et de pêche sera incessamment mis en place. Ce texte de loi prévoit de lourdes sanctions judiciaires et administratives contre les spéculateurs, a-t-elle fait savoir.

Par ailleurs, Bouden a affirmé que la baisse des mouvements sociaux dans tous les gouvernorats a apporté plus de stabilité à la situation générale dans le pays.
Elle a salué les efforts entrepris par les gouverneurs les appelant à bien préparer les prochaines échéances nationales dont le mois de Ramandan, les examens nationaux et la saison estivale.