Agacé, Erdogan limoge son statisticien en chef

Agacé, Erdogan limoge son statisticien en chef

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a limogé le chef de l'agence nationale des statistiques, selon un décret paru samedi, après la publication des chiffres annuels records de l'inflation à dix-huit mois de l'élection présidentielle.

Le chef de l'Office national des statistiques, Sait Erdal Dincer, a été critiqué après avoir publié début janvier des données qui placent le taux d'inflation annuel à 36,1%, son plus haut niveau en 19 ans.

"J'ai une responsabilité vis-à-vis de 84 millions de personnes", avait fait valoir Sait Erdal Dincer, expliquant au quotidien économique Dunya qu'il était tout simplement impossible de publier des chiffres de l'inflation différents de ceux constatés par ses services.

L'opposition a néanmoins déclaré que le chiffre officiel était sous-estimé, affirmant que l'augmentation réelle du coût de la vie était au moins deux fois plus élevée.

Le président Erdogan n'a pas expliqué sa décision de nommer Erhan Cetinkaya, ancien vice-président du régulateur bancaire turc, au poste de chef des statistiques de l’État, à la place de M. Dincer.

"Cette décision ne fera qu'accroître le manque de confiance dans les données officielles dans un contexte où la politique économique est déjà une source d'inquiétude", a estimé l'analyste Timothy Ash de Blue Bay Asset.

AFP