Libye: Le ministre de la Santé placé en détention préventive

MIN Santé

Le ministre libyen de la Santé, Ali Zenati et son numéro deux ont été placés, hier mardi, en détention préventive, dans le cadre d'une enquête pour corruption présumée, a appris l'AFP, ce mercredi, de sources judiciaires.

Zenati est le troisième ministre du gouvernement intérimaire de l'homme d'affaires Abdelhamid Dbeibah à faire l'objet d'une enquête, en l'espace d'un peu plus d'un mois.

Le ministre et le vice-ministre de la Santé ont été "entendus, au sujet du non-respect du règlement appliqué en matière de contrats administratifs (…), concernant, en particulier, la vente d'unités de production d'oxygène, avec une majoration pouvant aller jusqu'à 1000% du prix d'acquisition", a fait savoir le Procureur général, dans un communiqué.

La même source cite aussi "la signature de contrats directement avec des entreprises fondées le 10 août 2021, qui ne répondent pas aux conditions requises de solvabilité et d'expertise pour effectuer les travaux faisant l'objet des contrats".

"Le procureur a décidé de les placer en détention provisoire, sur la base de preuves suffisantes de leur responsabilité dans les faits qui leur sont reprochés", après les avoir entendus le même jour, hier mardi.

(AFP)