Dardouri: ''Ennahdha pensait avoir définitivement contrôlé l'Etat'' (Vidéos)

issam-dardouri

Issam Dardouri, président de l’Organisation tunisienne de la sécurité et du citoyen, a indiqué dans l’émission "Jaweb Hamza" (Répondez à Hamza) de ce dimanche 16 janvier,  que les anciens cadres sécuritaires Mehrez Zouari et Fethi Baldi, récemment assigné à résidence, étaient en contact permanent avec Mustapha Khedher, accusé d’être impliqué dans l’assassinant de Mohamed Brahmi.

Il a souligné que Fethi Baldi, a été révoqué du ministère de l’Intérieur sous le régime de Ben Ali et a été condamné à quinze ans de prison pour son implication dans une tentative de coup d’Etat. "Après la révolution, il a été nommé conseiller de Ali Laârayedh au département de l’Intérieur et il était impliqué dans toutes les nominations et les révocations et il était le coordinateur entre la sécurité parallèle et les services du ministère de l’Intérieur", a-t-il ajouté.

"Les dirigeants d’Ennahdha pensaient être à l’abri de la possibilité de devoir un jour rendre des comptes, croyant qu’ils ont pris définitivement le contrôle de l’Etat (…) Ils ne s’attendaient pas au scénario actuel", a-t-il dit.