Tahri : Le 14 janvier ne peut pas être rayé d'un trait de plume

Tahri : Le 14 janvier ne peut pas être rayé d'un trait de plume

Le secrétaire général adjoint de l'UGTT, Sami Tahri, a publié un statut Facebook, ce vendredi, affirmant que le 14 janvier appartient aux Tunisiens et ne peut pas être rayé d'un trait de plume , selon ses dires.

Une allusion nette à la décision du président de la République qui considère que cette date marque le début de "l'usurpation de la révolution", d'où se décision de l'annuler en tant que fête nationale de la révolution et de la remplacer par le 17 décembre.