Saïed: Toute intervention dans les affaires de la justice est rejetée (Vidéos)

Saïed

Kais Saïed, président de la République, a présidé, ce mercredi 5 janvier 2022, au palais de Carthage, une réunion avec Najla Bouden, cheffe du gouvernement, Leila Jaffel, ministre de la Justice, Imed Memmiche, ministre de la Défense et Taoufik Charfeddine, ministre de l'Intérieur.

Le chef de l'Etat a insisté, une nouvelle fois, sur la nécessité d'assumer l'entière responsabilité et à mettre un terme aux pratiques d'ingérence dans les affaires de la justice, tout en appelant à l'application de la loi sur un même pied d'égalité.

"Des parties bien déterminées essayent d’envenimer la situation et nous savons ce qu’ils font et ce qu’ils préparent pour l’avenir. Une question sera bientôt examinée, celle de la justice. Il n’est plus question d’intervenir dans les affaires de la justice et tout le monde sait que même la loi organisant le Conseil supérieur de la magistrature a été taillée sur mesure. Ceci leur permet d’intervenir dans tous les détails de la justice pour nommer des magistrats et d’influencer l’examen de certains dossiers", a déclaré le président de la République.