Mosaique FM

L'Algérie durcit les mesures anti-covid

Algérie

Le gouvernement algérien a durci, ce dimanche, les mesures de lutte anti-covid et promis d'accélérer le taux de vaccination face à la recrudescence des contaminations provoquée par la propagation rapide du variant Delta.

Il a été ainsi décidé d'étendre le couvre-feu de 20H00 (19H00 GMT) à 06H00 (05H00 GMT) à compter de lundi, pour une durée de 10 jours, dans 35 des 58 wilayas (préfectures) du pays, dont Alger, selon un communiqué publié, à l'issue d'un conseil des ministres, présidé par le chef de l'Etat.

Le président Abdelmadjid Tebboune a préconisé "l'augmentation du taux de vaccination dans les wilayas à forte densité démographique, étant les premiers foyers de contamination", précise le communiqué.

Il a enjoint au gouvernement de parvenir à "l'objectif immédiat de vacciner 2,5 millions de personnes à Alger et 50% des populations des wilayas d'Oran, Constantine, Sétif et Ouargla", les régions les plus touchées.

L'Algérie a reçu à ce jour, 7,7 millions de doses de vaccins  -- russe (Spoutnik V), suédo-britannique (AstraZeneca) et chinois (Sinovac et Sinopharm) -- pour une population de 44 millions d'habitants.

Les épidémiologistes estiment qu'il faudrait vacciner au moins 20 millions d'Algériens pour arriver à l'immunité collective.

L'Algérie est confrontée à une nette reprise des contaminations depuis plusieurs semaines. Le record quotidien d'infections a ainsi été battu vendredi, avec 1.350 cas, selon le ministère de la Santé.

Officiellement, quelque 160.000 cas de coronavirus et plus de 4.000 décès ont été enregistrés en Algérie, depuis le début de l'épidémie fin février 2020.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte