Publicité
Actualités Maghreb

Libye: des roquettes visent l'aéroport de Mitiga

12 Septembre 2018 13:17

Le cycle infernal des violences se poursuit dans la capitale libyenne Tripoli qui, après une semaine de combats sanglants entre groupes armés et une attaque de l'organisation terroriste Daech, a vu des roquettes s'abattre sur son unique aéroport en service. 


Après les affrontements qui ont fait au moins 63 morts fin août-début septembre, la trêve entre groupes armés conclue le 4 septembre sous l’égide de la mission de l'ONU en Libye (Manul) reste fragile.

Dans la nuit de mardi à mercredi, au moins trois roquettes se sont abattues dans le périmètre de l'aéroport de Mitiga, sans faire de victimes. Ces tirs n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat.

Ancien aéroport militaire, Mitiga est situé dans l'est de la capitale. Il a été ouvert au trafic civil après la destruction de l'aéroport international de Tripoli, situé au sud de la ville, au cours de violences de 2014.

Mitiga a été fermé une première fois le 31 août en raison de combats entre groupes armés rivaux et il n'a rouvert que le 7 septembre.

Les vols programmés ont été déroutés mardi soir vers l'aéroport de Misrata, à 200 km à l'est de la capitale, selon une source aéroportuaire.

Le gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, reconnu par la communauté internationale, est basé dans la capitale Tripoli. Mais, sans même parler du pays dans sa globalité, il n'est pas parvenu à asseoir son autorité en Tripolitaine.

Depuis le 27 août, cette cité de plus d'un million d'habitants est le théâtre de violents combats entre groupes rivaux, qui ont touché ses quartiers sud. Ils ont fait au moins 63 morts et 159 blessés, de sources officielles.

Dans le sillage de ces combats, le groupe terroriste Daech a lancé lundi une attaque surprise contre le siège de la Compagnie nationale de pétrole (NOC), en plein centre-ville, tuant deux personnes et faisant plusieurs blessés parmi le personnel.

Profitant du chaos libyen, Daech s'est implanté à Syrte, à l'est de Tripoli, en 2015. Il a été chassé en 2016, mais reste actif en Libye en dépit des frappes régulières contre ses bases par les Etats-Unis.

Dans un communiqué, le groupe ultraradical a indiqué que l'attaque contre la NOC visait "les intérêts des (...) tyrans en Libye loyaux aux croisés", selon le centre américain de surveillance des groupes islamistes et extrémistes (SITE).
 

0 Commentaires

 

Voir plus

Algérie: décès du fondateur du FIS

24 Avril 2019 14:57
Le fondateur et leader du parti du Front Islamique du Salut (FIS), Abassi Madani est décédé ...

Algérie: 3 hommes d'affaires d'une fratrie liée à Bouteflika écroués

24 Avril 2019 12:45
Trois hommes d'affaires algériens, Karim, Noah-Tarek et Reda Kouninef, membres d'une ...

Libye: Ghassan Salamé à Tunis

22 Avril 2019 20:02
L'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, s'est rendu ce lundi à Tunis ...

Algérie: possible report de la date des élections

22 Avril 2019 19:39
La présidence algérienne a annoncé la possibilité de reporter les élections présidentielles ...

Algérie : Effondrement mortel d'un immeuble

22 Avril 2019 13:50
Un immeuble de quatre étages, situé à proximité de la mosquée Ketchaoua à Alger, s'est ...

Libye: trafic aérien brièvement suspendu à Tripoli

21 Avril 2019 10:50
Le trafic aérien a été suspendu durant quelques heures à Tripoli dans la nuit de samedi à ...

Libye : Des gilets jaunes dressés contre Haftar et Paris

19 Avril 2019 23:32
En Libye, quelques milliers de personnes parfois vêtues du célèbre vêtement fluorescent, ...

Algérie : Le président par intérim refuse de démissionner

18 Avril 2019 20:03
D’après notre correspondant, Abdallah Naceri, l’ex-président du parlement algérien, ...

Le ministre de l'Intérieur libyen : Paris soutient Haftar

18 Avril 2019 19:13
Le ministère de l'Intérieur du gouvernement d'union nationale libyen reconnu par la ...
Commentaires