Mosaique FM

Gaz: l'Algérie menace de rompre son contrat avec l'Espagne

Gaz

Le ministère algérien de l'Energie a menacé de rompre le contrat de fourniture de gaz à l'Espagne si cette dernière venait à l'acheminer "vers une destination tierce", dans un contexte de tensions diplomatiques avec Madrid et le Maroc autour du Sahara occidental.

Tout acheminement de "quantités de gaz naturel algérien livrées à l'Espagne, dont la destination n'est autre que celle prévue dans les contrats, sera considéré comme un manquement aux engagements contractuels, et par conséquent, pourrait aboutir à la rupture du contrat liant la Sonatrach à ses clients espagnols", a averti le ministère algérien.

Selon un communiqué du ministère algérien de l'Energie et des mines, le  ministre Mohamed Arkab a été informé "ce jour (...) par son homologue espagnole, Mme Teresa Ribera, de la décision de l'Espagne d'autoriser le fonctionnement, en flux inverse, du Gazoduc Maghreb Europe" et que "cette opération interviendra ce jour ou demain".

Le communiqué n'a pas précisé le nom du pays qui bénéficierait de ce fonctionnement du pipeline en "flux inverse" mais le gouvernement espagnol avait annoncé en février qu'il allait aider Rabat à "garantir sa sécurité énergétique" en lui permettant d'acheminer du gaz à travers le GME après qu'Alger a cessé de l'alimenter.

(AFP)

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte