Mosaique FM

Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Ronaldo

Mené 2-0 et déprimant à la pause, Manchester United a tout emporté sur son passage en seconde période et arraché un succès capital (3-2), ce mercredi, pour préserver ses chances de qualification en Ligue des Champions.

Grâce à ces trois points, les Red Devils se retrouvent en tête du groupe F avec 6 points, soit deux de plus que Villarreal et l'Atalanta, alors que Berne ferme la marche avec trois unités.

On ne s'ennuie jamais avec Manchester United et on ne sait jamais de quoi le match sera fait. Contre l'Atalanta, il est même étrange de se dire que les même onze joueurs ont disputé les 45 première minutes insipides et démarré un deuxième acte palpitant.

Entre des joueurs semblant encore à court de rythme, comme Harry Maguire et Marcus Rashford, et d'autres bégayant leur football comme Bruno Fernandes ou Cristiano Ronaldo, on voyait mal comment United allait se sortir du 0-2 à la pause.

Le Red Devil le plus dangereux lors de la première période avait été Fred, avec deux occasions nettes (20e et 44e), alors que Rashford avait trouvé la barre dans le temps additionnel sur une occasion qu'il aurait probablement convertie l'an dernier. 

Ole Gunnar Solskjaer avait pourtant décidé de sacrifier Paul Pogba pour densifier son milieu avec la paire Fred-Scott McTominay en double pivot.

Mais les Italiens, très réalistes, ont vite trouvé la faille après un redoublement sur la droite et un centre de Davide Zappacosta arrivant à Mario Pasalic laissé seul aux six mètres par McTominay (1-0, 15e).

Moins d'un quart d'heure plus tard, Merih Demirai s'est beaucoup trop facilement démarqué sur un corner pour doubler la mise d'une tête décroisée (2-0, 28e).

Et en dépit des doutes récurrents sur le coaching de Solskjaer, un entraîneur capable de revigorer son équipe comme il l'a fait lors des 15 minutes de pause ne peut pas être dénué de qualités: tout d'un coup, les passes de Fernandes sont redevenues millimétrées, les courses de Ronaldo tranchantes, les frappes cadrées...

Si "CR7" a raté un face-à-face à la 49e, trois minutes plus tard, Rashford, d'un bel intérieur du pied, après une passe incroyable de Fernandes, sans contrôle de l'extérieur, a redonné l'espoir et réveillé Old Trafford (2-1, 52e).

Le poteau a sauvé l'Atalanta sur une cuisse de McTominay (58e), Juan Musso a réalisé un petit miracle devant Ronaldo (64e) après une nouvelle combinaison brillante, mais rien ne pouvait contenir la fureur rouge et blanche.

Solskjaer a lancé Paul Pogba, Edinson Cavani, Jadon Sancho, mais c'est "Captain Maguire", au deuxième poteau, qui a converti une déviation de la tête de l'Uruguayen pour l'égalisation (2-2, 75e) à un quart d'heure de la fin.

Musso avait à peine eu le temps de sauver encore son équipe devant Fernandes (80e) qu'un centre de Luke Shaw a trouvé la tête de Ronaldo - qui d'autre ? - pour libérer le stade (3-2, 81e), comme il l'avait fait dans le temps additionnel contre Villarreal à la journée précédente (2-1).

Cette victoire est aussi une énorme bouffée d'oxygène pour Soslkjaer alors que le prochain visiteur au "Théâtre des Rêves" sera Liverpool dimanche, en Premier League, pour un match où la défaite sera, une fois de plus, interdite.

Top Matin

Top Matin

02:00 - 06:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte