Publicité
Actualités Communiques de presse

Municipales: Rapport préliminaire de ATIDE sur la campagne électorale

27 Avril 2018 16:34

L'Association Tunisienne pour l'Intégrité et la Démocratie des Elections a observé la campagne électorale lancée le 14 avril 2018 en déployant à travers le pays 300 observatrices et observateurs dans 20% des 350 circonscriptions électorales.

L'accent a particulièrement été mis sur les municipalités comptant le plus grand nombre d'électrices et électeurs inscrits ainsi que sur les municipalités nouvellement créées.

L'ATIDE considère que la campagne se déroule à un rythme relativement lent, se limitant aux weekends ; les activités électorales reflètent d'importants écarts au niveau des moyens financiers des différentes listes candidates, en particulier entre les listes de partis et les listes indépendantes, dont un grand nombre n'a jusqu'à ce jour organisé aucune activité.

Au cours de la première moitié de la campagne, nos observateurs et observatrices nous ont communiqué un certain nombre d'irrégularités, dont notamment :
-Les infractions liées à l'affichage
-Destruction des affiches et programmes électoraux dans de nombreuses circonscriptions (le Bardo, l'Arriana...)
-Affichage en dehors des espaces d'affichage prévus à cet effet
-Plusieurs listes n'ont pas affiché leur liste ni présenté leur programme électoral et se sont limitées à afficher juste les noms de leurs candidat(e)s et leurs photos
-L'ATIDE a noté l'absence de photos des candidates sur une liste indépendante dans la circonscription de Metlaoui
-La publicité politique
-Certaines listes candidates ont hissé des banderoles géantes au-dessus de leur siège ou sur la place publique (dans les rues de Manouba, Medenine, Jendouba, Djerba ...)
-La présence de véhicule avec un habillage affichant le numéro de la liste candidate, son symbole et le nom des candidat(e)s (Municipalité du Bardo, M'hammadiyah et Ben Arous)
-Les manifestes et programmes électoraux des listes candidates
-Certaines instances électorales régionales (IRIEs) à Sousse, Kasserine et Tunis 1 ont refusé les déclarations électorales de certaines listes, alors que d'autres les ont acceptées, ce qui a créé une certaine confusion et détériorer l'ambiance générale dans laquelle a démarré la campagne.
-Le non-respect de l'obligation d'informer l'IRIE de la tenue d'une manifestation
-Plusieurs activités ont été menées sans visa de l'IRIE à El Mourouj, Béjà, Gabès, Kasserine et Monastir
-Changement du lieu du meeting sans en informer l'IRIE à El Mourouj
-Une tente publicitaire a été montée à Manouba sans en avoir informé l'IRIE dont les contrôleurs sont intervenus pour arrêter l'activité et adresser un avertissement au contrevenant
-Non-respect du calendrier des meeting autorisés par l'IRIE et retards de plus d'une heure (à Manouba,Kasserine et Kairouan)
-Campagne de dénigrement contre certaines listes en face et à l'extérieur de la mosquée de Metouia
-Soutient des forces de l'ordre à une liste pour l'organisation d'un rassemblement politique en un lieu pour lequel l'ISIE avait déjà octroyé un visa à une autre liste candidate pour organiser un rassemblement politique tout en en informant les forces de l'ordre (Municipalités de La Marsa et l'Ariana)
-Utilisation des ressources de l'administration publique
-Utilisation de l'électricité de la municipalité de Kasserine et du Kef lors d'un rassemblement politique d'une des listes candidates
-Utilisation d'un véhicule de fonction d'une administration publique au cours de la campagne électorale près du parc Al-Nahli
-Exploitation d'enfants aux fins de la campagne à Kairouan, la Marsa, Sidi Bouzid, Beja et Nabeul par un grand nombre de listes candidates
-Exploitation de jeunes de certaines associations sportives aux fins de la campagne électorale à Tozeur
-Plusieurs infractions dans les réseaux sociaux ont été constatées, compte tenu d'un vide juridique, en matière de financement de pages Facebook au profit de certaines listes (Ariana et Ben Arous .....)
-Cas de violence verbale et physique lors de rassemblements politiques à Kebili, Teboulbou à Gabes et Midoun
-Expulsions des observateurs hors d'une réunion d'une liste indépendante à El Mourouj
-Empêchement de toutes les listes candidates d'exercer une activité électorale par les habitants de la municipalité de Ben Bashir à Jendouba
-L'existence dans certains programmes électoraux de manipulation des électeurs et électrices par de fausses promesses irréalisables, telles que par exemple la mise en place d'un aéroport ...

-L'ATIDE constate par ailleurs une atteinte au principe de l'intégrité et de la transparence dans le guide des procédures du jour du scrutin publié récemment par l'ISIE ; il y est prévu une procédure pour la vérification de l'identité d'une électrice portant le niqab,  prévoyant que cela pouvait être fait par n'importe quelle électrice se trouvant sur les lieux en cas d'absence d'un agent de l'ISIE de sexe féminin.  

L'ATIDE s'interroge sur la pertinence d'une telle mesure, d'autant plus qu'il n'y a aucune disposition spéciale pour ces femmes à l'aéroport ou dans les organismes étatiques et que des mesures spéciales ne se font en principe pas pour des personnes ne voulant pas suivre la procédure normale mais pour celles ne pouvant pas la suivre, donc n’ayant pas le choix, telles que les personnes porteuses d'un handicap au niveau des membres supérieurs.

Par ailleurs, le manuel de procédure interdit l'utilisation de téléphones portables à l'intérieur des bureaux de vote ; tout en respectant cette décision, l'ATIDE attire l'attention sur le fait que cela perturbera le travail des observateurs et observatrices pour la remontée des données par l'envoi régulier d’SMS.

L'ATIDE a constaté que certains syndicats des forces de l'ordre ont mené au centre-ville de la capitale des campagnes pour décourager les agents des forces de l'ordre de participer aux élections municipales.
-Manque de coordination entre les IRIEs et les autorités de sécurité, ce qui a empêché une des listes candidate d'organiser une manifestation dans la municipalité de Rajim Maatouk.
-Une liste indépendante a dessiné son numéro sur le drapeau national à Tozeur.
-La couverture médiatique :
-L'ATIDE a noté des disparités au niveau de la couverture médiatique de diverses listes candidates par les médias audiovisuels, et en particulier les chaînes privées.
-L'ATIDE a constaté que les médias publics ont certes plus ou moins respecté le principe d'équité entre les candidats mais n'ont pas respecté le principe d'accessibilité sans entrave pour les personnes handicapées.
Recommandations
-Proscrire la procédure de validation des déclarations électorales par l'IRIE, dans la mesure où cela s'apparente à un contrôle préalable.
-Adopter la transparence par la publication régulière et quotidienne de toutes les irrégularités constatées.
-Renforcer l'équipe de surveillance / contrôle, afin que les réunions / rassemblements puissent être surveillés avec plus de rigueur en ce qui concerne l'application de la loi.
-L'ISIE et les IRIEs sont appelées à intervenir et à user de leur pouvoir de dissuasion pour mettre un terme à la publicité politique et imposer le respect des règles de la campagne électorale.
-Toutes les administrations publiques et les municipalités doivent veiller à ce que des dispositions légales soient prises contre toute violation du principe d'impartialité.
-Les médias audiovisuels doivent recourir à des mécanismes facilitant la communication avec les personnes handicapées (à l'aide de la langue des signes ou d'une bande déroulante au bas de l'écran) tel que stipulé dans la décision commune entre l’ISIE et la HAICA fixant les règles et les procédures de la couverture médiatique de la campagne électorale des élections municipales et régionales.
-L'ATIDE demande à l'ISIE d'octroyer une exception à la règle interdisant l'utilisation des téléphones portables aux observateurs se trouvant à l'intérieur du bureau de vote pour l'envoi et la réception de données par message et courrier électronique.

 

 

0 Commentaires

 

Voir plus

Proparco soutient CIL, société de leasing au service des PME (Vidéos)

21 Octobre 2019 17:15
Proparco signe une ligne de crédit de 12 millions d’euros en faveur de CIL pour développer son ...

Déclarations touchant la sécurité nationale : Le MI met en garde

18 Octobre 2019 20:19
Le ministère de l'Intérieur a déclaré, dans un  communiqué rendu public ce vendredi 18 ...

Orly: Changement de départ d'un vol vers Djerba

17 Octobre 2019 15:01
Changement de départ d'un vol vers Djerba

Giuseppe Conte félicite Kaïs Saïed

17 Octobre 2019 13:27
Le Président du Conseil des Ministres italien, Giuseppe Conte, a félicité le Président de la ...

Programmation d'un train supplémentaire à destination de Tunis

16 Octobre 2019 17:57
La société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a annoncé ce mercredi 16 octobre 2019 ...

Perturbation de la distribution de l’eau à la banlieue sud de Tunis

15 Octobre 2019 17:26
La Société nationale d'exploitation et de distribution des eaux a annoncé ce mardi 15 ...

UE: Les législatives se sont déroulées dans l'ordre

08 Octobre 2019 15:52
UE: Les législatives se sont déroulées dans l'ordre

L'ATT dément l'usage de voitures d'autoécoles équipées par des caméras

05 Octobre 2019 13:47
L’Agence Technique du Transport Terrestre (ATTT) a démenti ce samedi 5 octobre 2019 la mise à ...

L’UE appelle au respect de l’égalité des chances entre les ‎candidats

03 Octobre 2019 16:18
Alors que s’engage la campagne électorale du deuxième tour de l’élection présidentielle ...
Commentaires