Lundi 21 Mai à Tunis
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Ariana
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Ben arous
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Manouba
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Sfax
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à sousse
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Monastir
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Nabeul
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Zaghouan
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Siliana
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kef
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Bizerte
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kébili
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Médnine
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Tozeur
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Gafsa
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Beja
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Sidi bouzid
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kasserine
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Mahdia
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Jendouba
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kairouan
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Gabès
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Tataouine
Iftar
Imsak
Imsakeya Ramadan 2018 : Tunis
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche Lundi
Imsak03:1203:1103:1003:0903:0803:0703:0603:05
Iftar19:2719:2819:2919:3019:3019:3119:3219:33
Toutes les villes
Dans le monde
Paris - Rome - Bruxelles - London - Berlin
Lundi 21 Mai à Tunis
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Ariana
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Ben arous
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Manouba
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Sfax
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à sousse
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Monastir
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Nabeul
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Zaghouan
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Siliana
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kef
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Bizerte
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kébili
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Médnine
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Tozeur
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Gafsa
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Beja
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Sidi bouzid
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kasserine
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Mahdia
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Jendouba
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Kairouan
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Gabès
Iftar
Imsak
Lundi 21 Mai à Tataouine
Iftar
Imsak

إعلان
Actualités Communiques de presse

Jérusalem : Face au droit, le fait accompli

06 Décembre 2017 19:08

Le Président des États-Unis semble avoir parfaitement assimilé la politique israélienne du fait accompli. Il y a 70 ans Israël s’est emparé de la partie Ouest de la ville en violation du plan de partage décidé par l’ONU, et il y a 50 ans, il occupait Jérusalem-Est pour l’annexer et ensuite « l’unifier » pour la décréter « sa capitale éternelle, une et indivisible ».

C’est faire peu de cas des accords internationaux et des résolutions de l’ONU, qui définissent la ligne d’armistice de 1948 (la « ligne verte ») comme la frontière entre l’État d’Israël et le futur État palestinien : tout ce qui est à l’Est de la ligne verte, et notamment Jérusalem-Est, est internationalement défini comme la partie palestinienne de Jérusalem, destinée à devenir la capitale du futur État de Palestine.

Mais l’État d’Israël n’a jamais respecté aucune résolution de l’ONU, et particulièrement celles concernant Jérusalem, qui est au cœur de tous les projets israéliens visant à transformer l’identité de cette terre et à en déposséder les Palestiniens. L’accroissement à marche forcée depuis un an des constructions dans les colonies et le récent projet de loi visant à annexer toujours plus de terre autour de Jérusalem sont là pour en apporter la preuve.

Aucune ambassade n’est installée à Jérusalem justement parce que la communauté internationale ne l’a jamais reconnue comme capitale d’Israël, tant qu’un accord n’aura pas été trouvé avec les Palestiniens. Donald Trump n’en a cure, et contre vents et marées entend appliquer sa promesse de campagne de déménager l’ambassade des États-Unis à Jérusalem.

Il y a 6 mois, il déclarait vouloir donner une chance à la paix. On se demande quel sens ont les mots pour cet homme-là. Et ce n’est pas un hasard si cela se produit au moment où se dessine le plan américain pour soi-disant résoudre le « conflit israélo-palestinien ». Dans un élan de générosité rarement égalé, il propose de laisser aux Palestiniens quelques enclaves isolées les unes des autres en oubliant bien sûr les questions de Jérusalem et des réfugiés.

Ce transfert de l’ambassade a pour objet la reconnaissance de facto de l’annexion de Jérusalem et son « unification ». Ce serait un acte irréparable : bien au-delà de la colère du peuple palestinien pour qui ce serait la énième dépossession depuis 100 ans, il enflammerait le monde arabe. Les mises en garde ne se comptent plus, mais nous craignons qu’elles aient peu d’effet, tant la vraie stratégie des États-Unis et d’Israël est aujourd’hui la guerre.

Il faut arrêter ces deux là et imposer le droit. Dès le lendemain de la déclaration de Trump, et sauf surprise sur son contenu, la France devra prendre acte de l’effondrement de la crédibilité des États-Unis pour toute solution de paix, et réunir des pays européens autour d’elle pour imposer le droit. Avec, comme premier acte dans ce sens, la reconnaissance de la Palestine dans ses frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale.

6 décembre 2017
Le Bureau national de l’AFPS

 

0 Commentaires

 

Voir plus

Jawher Ferjaoui nommé PDG de l’office Nationale de la Poste Tunisienne

15 Mai 2018 16:59
Le Ministère des technologies de la communication et de l’Economie Numérique a annoncé , ...

14ème session du Conseil d'association UE – Tunisie

15 Mai 2018 15:23
La quatorzième session du Conseil d’Association entre l’Union européenne et la Tunisie ...

Ghannouchi n’a pas proposé une médiation entre l’Algérie et le Maroc

12 Mai 2018 23:45
Suite à la publication d’un article sur le site de Middle east Eye dans sa version française et ...

Sujets et notes non remis: le min. de l'enseignement supérieur réagit

12 Mai 2018 12:03
Le ministère de l’Enseignement supérieur a publié un communiqué le 12 mai 2018 suite à la ...

Finale CA / ESS: Le ministère de l'intérieur annonce ses mesures

12 Mai 2018 09:28
Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué, vendredi 11 mai 2018, à ...

A MG, la journée des clients mystère est devenue un rituel

10 Mai 2018 18:41
Cette année, la deuxième édition du meeting avec les clients mystères de MG a eu lieu à ...

MOE-UE: Un scrutin crédible, crucial pour la démocratie tunisienne

08 Mai 2018 12:41
Malgré une mobilisation modeste et certaines faiblesses techniques « Le 6 mai 2018, les ...

STAFIM PEUGEOT fête l’anniversaire de sa carte de fidélité

02 Mai 2018 18:59
À l’occasion du 3ème anniversaire de la Carte de Fidélité PEUGEOT, STAFIM récompense ses ...

Visteon Electronics Tunisie obtient le 'Silver Shingo Medallion'

02 Mai 2018 15:53
Visteon Electronics Tunisie (VET) fait partie du Groupe Visteon, équipementier automobile leader ...
Commentaires