Mosaique FM

Ons Jabeur : J'ai envie de montrer ma Tunisie à Serena Williams

Ons Jabeur, Serena Williams

La Tunisienne, N°2 du tennis mondial, Ons Jabeur, a évoqué, dans une longue interview accordée à la chaîne BBC Sport, son incroyable expérience d'avoir joué en double avec la légende du tennis, l'Américaine Serena Williams, lors du tournoi d'Eastbourne.

"Avoir joué avec Serena, la semaine dernière, a été une expérience incroyable, qui me donne plus de confiance (...) je vais faire de mon mieux pour remporter mon premier titre de Grand Chelem à Wimbledon", a-t-elle déclaré.

Et d'ajouter: "Si Serena me voit comme une grande joueuse; alors moi aussi je me vois de cette façon (...) J'ai toujours rêvé de m'entraîner ou de jouer contre Serena mais je n'aurais jamais imaginé que j'allais avoir l'occasion de jouer en double avec elle (...) J'ai eu cette chance et j'ai pu voir pourquoi elle est une joueuse incroyable et quel être humain elle est."

Ons Jabeur a, également, indiqué que Serena Williams s'est entraînée avec elle, hier samedi, au All England Club, précisant que l'Américaine s'entraînait rarement avec d'autres joueuses, à part sa sœur Vénus.

"J'ai demandé à Serena si elle voulait jouer pendant 30 minutes ou une heure et elle a répondu "oui" (...) Après l'entraînement, elle m'a demandé de la contacter, si jamais j'avais besoin de quoi que ce soit", a-t-elle dit.

J'ai invité Serena à venir en Tunisie

Par ailleurs, la tenniswoman a fait savoir qu'elle a invité Serena Williams à visiter la Tunisie, lors de leur premier contact à Eastbourne.

"L'une des premières choses que j'ai faites, lorsque nous nous sommes rencontrées à Eastbourne, a été de l'inviter en Tunisie (...) Je lui ai dit qu'elle devait venir car elle n'avait jamais visité mon pays (...) Peut-être que cela n'arrivera pas maintenant, mais j'espère qu'elle le fera dans quelques années.", a-t-elle assuré.

Et de préciser: "Je devrais m'y préparer pour lui montrer les meilleurs endroits de la Tunisie (...) Tout le monde aime Serena et Vénus aussi. Nous aurions probablement besoin d'environ 10.000 gardes du corps", a-t-elle relevé, en plaisantant.

"Je viens de Sousse qui est une belle ville côtière à l'Est de la Tunisie et à environ 90 minutes en voiture de la capitale Tunis (...) c'est juste un endroit incroyable (...) C'est là que je l'emmènerais certainement, mais il faudra attendre un peu avant que je puisse vous dire le plan complet!", a déclaré Jabeur.

Il est à rappeler que la tenniswoman tunisienne affrontera, au premier tour du tournoi de Wimbledon, demain lundi, la Suédoise Mirjam Björklund (123e mondiale).

Jabeur avait atteint, l'année dernière, le troisième tour du tournoi de Wimbledon, après avoir battu l’Américaine Venus Williams.

A l'époque, Ons Jabeur était classée 24ème mondiale.


Amira Jendoubi

Top Matin

Top Matin

01:00 - 06:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte