Mosaique FM

Un Emirati controversé à la tête d'Interpol

Un émirati à la tête d'Interpol

 

Le général émirati Ahmed Nasser Al-Raisi, visé par plusieurs plaintes pour "torture" en France et en Turquie, a été élu jeudi à Istanbul, président d'Interpol, a annoncé l'agence de coopération policière.

"M. Ahmed Nasser Al-Raisi (...) a été élu au poste de président", a indiqué Interpol 

La fonction de président est essentiellement honorifique - le vrai patron de l'organisation étant son Secrétaire général -, mais des organisations de défense des droits de l’Homme et des élus européens s'étaient opposés à l'élection de M. Al-Raisi, estimant qu'elle porterait atteinte à la mission d'Interpol.

Le président d'Interpol, désigné pour quatre ans, occupe ses fonctions à temps partiel et de façon bénévole et conserve ses fonctions dans son pays d'origine. 

C'est le secrétaire général Jürgen Stock, renommé pour un second mandat de cinq ans en 2019, qui assure la gestion des affaires courantes.

Top Matin

Top Matin

02:00 - 06:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte