Mosaique FM

Tir mortel sur un tournage d'Alec Baldwin: ce que l'on sait

Alec Baldwin

L'acteur américain Alec Baldwin a actionné jeudi une arme à feu servant d'accessoire sur le tournage de "Rust", tuant la directrice de la photographie du film et blessant son réalisateur.

Voici ce que l'on sait sur l'enquête, ainsi que sur les différents protagonistes du drame.


Les policiers de Santa Fe, dans l'Etat américain du Nouveau-Mexique (sud-ouest) se sont rendus jeudi en début d'après-midi au ranch Bonanza Creek après un appel d'urgence leur signalant un tir sur le plateau de "Rust".

Ils ont trouvé deux personnes blessées par une arme à feu utilisée comme accessoire sur le tournage et actionnée par l'acteur principal et producteur du film Alec Baldwin.

Blessée au ventre, Halyna Hutchins, 42 ans, directrice de la photographie, a été évacuée par hélicoptère vers un hôpital mais elle a succombé à ses blessures.

Le réalisateur Joel Souza, 48 ans, a quant à lui été transporté par ambulance dans un autre hôpital où il a été soigné sans toutefois y passer la nuit, d'après le message d'une actrice sur Twitter.

Citant des documents judiciaires établis par les policiers pour obtenir un mandat de perquisition, le Santa Fe Reporter indique que l'équipe du film répétait une scène.

L'armurier avait placé trois armes servant d'accessoire sur un chariot, un assistant réalisateur a remis l'une d'elles à Alec Baldwin en lui disant "arme froide", ce qui signifie dans le jargon du cinéma que l'arme n'est pas chargée.

L'assistant réalisateur "ne savait pas qu'il y avait des munitions actives dans l'accessoire", d'après le document.

Les vêtements portés par Alec Baldwin lors de l'accident ont été remis aux enquêteurs, de même que l'arme en cause et les douilles.


L'acteur de 63 ans a été interrogé par les enquêteurs. Les services du shérif de Santa Fe ont indiqué qu'il s'était présenté spontanément à eux, répondant à leurs questions avant de quitter les lieux. Il n'a pas été arrêté.

Les investigations se poursuivaient vendredi et Alec Baldwin a tweeté qu'il "coopérait pleinement" avec la police.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte