Mosaique FM

France: Premier chien 'renifleur de Covid' en maison de retraite

France: Premier chien 'renifleur de Covid' en maison de retraite

Une truffe affûtée contre le Covid-19: depuis vendredi, Pokaa, golden retriever de deux ans, déploie son flair en Alsace (est) pour y détecter les éventuels cas positifs. Une "première" en France dans une maison de retraite.

Pensionnaire de l'établissement La Roselière de Kunheim, près de la frontière allemande, Christophe Fritsch a déjà eu affaire aux tests Covid. L'an passé, cet ancien horticulteur de 85 ans a été frappé par le virus.

Il s'en est sorti mais quand on lui demande ce qu'il pense des tests menés par Pokaa, l'octogénaire ne cache pas sa préférence: "Ca ne se compare pas. C'est très agréable (...), on comprime un petit morceau de tissu" sous l'aisselle et "au bout de 5 minutes, on retire. Un test PCR, c'est quand même plus compliqué...".

Manipulés avec des gants pour ne pas y imprimer une autre odeur corporelle, les échantillons imprégnés de sueur sont placés dans des sachets stériles, puis déposés dans des boîtes.

Le chien les renifle l'une après l'autre et s'assoit s'il détecte un cas positif. Un test PCR viendra ensuite confirmer son flair.

Ce que sa truffe aiguisée détecte, c'est la protéine "Spike", celle par laquelle le virus rentre dans les cellules pour les infecter, explique Alain Legrand, directeur général de Handi'chiens, association spécialisée dans l'éducation de chiens d'assistance pour personnes en situation de handicap, dont Pokaa est issu. Handi'chiens dispose de quatre centres d'éducation en France, dont un à Kunheim, accolé à La Roselière.

AFP

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte