Vendredi 24 Mai à Tunis
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Ariana
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Ben arous
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Manouba
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Sfax
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à sousse
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Monastir
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Nabeul
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Zaghouan
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Siliana
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Kef
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Bizerte
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Kébili
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Médnine
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Tozeur
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Gafsa
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Beja
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Sidi bouzid
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Kasserine
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Mahdia
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Jendouba
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Kairouan
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Gabès
Iftar
Imsak
Vendredi 24 Mai à Tataouine
Iftar
Imsak
Imsakeya Ramadan 2019:Tunis
Vendredi Samedi Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
Imsak 03:0903:0803:0703:0603:0603:0503:0403:03
Iftar 19:2919:3019:3119:3219:3219:3319:3419:34
Toutes les villes
Dans le monde

Publicité
Actualités International

Egypte : Un référendum sans suspense

20 Avril 2019 11:32

Les Égyptiens votent samedi lors d'un référendum sans suspense sur une révision constitutionnelle permettant à Abdel Fattah al-Sissi, président depuis 2014, de prolonger son mandat et de consolider son pouvoir.

Les résultats du scrutin, qui devrait donner sans surprise la victoire à M. Sissi, seront proclamés le 27 avril.

En effet, depuis des semaines, les rues du Caire et d'autres villes ont vu fleurir des banderoles appelant à voter "oui" à la révision de la Constitution de 2014, qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels.

Les nouvelles dispositions permettent de faire passer le deuxième mandat de M. Sissi de quatre à six ans, portant son terme à 2024. 

Le chef de l'Etat pourrait ensuite se représenter en 2024 pour un troisième mandat, ce qui le reconduirait jusqu'en 2030.

Cette série d'amendements "est sans précédent dans l'histoire (moderne) de l'Egypte", a estimé Mustapha El-Sayyid, professeur de sciences politiques à l'Université américaine du Caire. 

Pour lui, ces amendements renforceraient le pouvoir "d'un individu sur tous les autres". "Un retour en arrière sera très difficile, car qui abandonnerait tant de pouvoir?", s'est-il interrogé.

0 Commentaires

 

Voir plus

Theresa May annonce sa démission, effective le 7 juin

24 Mai 2019 11:16
La Première ministre britannique Theresa May a annoncé ce vendredi sa démission, suite à son ...

Pékin-Washington : Huawei pourrait faire partie des négociations

23 Mai 2019 21:48
Donald Trump a laissé entendre pour la première fois mercredi que le sort du chinois Huawei, le ...

Airbnb : Six touristes morts intoxiqués au Chili

23 Mai 2019 21:16
Six touristes brésiliens sont morts intoxiqués au monoxyde de carbone à Santiago du Chili dans ...

Ryad intercepte un drone chargé d'explosifs en provenance du Yémen

23 Mai 2019 15:49
L'Arabie saoudite a intercepté et détruit ce jeudi un drone chargé d'explosifs en ...

Général Ahmed Gaïd Salah n'aurait aucune ambition politique

23 Mai 2019 14:39
Le général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée algérienne, a affirmé ...

Syrie: combats et nouvelles frappes du régime

23 Mai 2019 13:05
Des raids aériens du régime syrien sur le dernier bastion terroriste du nord-ouest de la Syrie ...

Brexit: le gouvernement repousse le vote sur le projet de loi

23 Mai 2019 12:27
Le gouvernement britannique a repoussé le vote des députés sur son nouveau projet de loi sur le ...

Nasser Al-Khelaïfi mis en examen pour ''corruption active''

23 Mai 2019 11:23
Le patron de la chaîne BeIn Sports et du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, a été mis en examen pour ...

Panasonic suspend ses transactions avec Huawei

23 Mai 2019 01:39
Le géant japonais de l'électronique Panasonic a annoncé jeudi la suspension de ses ...
Commentaires