Jeudi 23 Mai à Tunis
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Ariana
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Ben arous
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Manouba
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Sfax
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à sousse
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Monastir
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Nabeul
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Zaghouan
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Siliana
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Kef
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Bizerte
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Kébili
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Médnine
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Tozeur
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Gafsa
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Beja
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Sidi bouzid
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Kasserine
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Mahdia
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Jendouba
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Kairouan
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Gabès
Iftar
Imsak
Jeudi 23 Mai à Tataouine
Iftar
Imsak
Imsakeya Ramadan 2019:Tunis
Jeudi Vendredi Samedi Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi
Imsak 03:1003:0903:0803:0703:0603:0603:0503:04
Iftar 19:2919:2919:3019:3119:3219:3219:3319:34
Toutes les villes
Dans le monde

Publicité
Actualités International

Le bilan de l'attentat des mosquées en Nouvelle-Zélande s'alourdit

15 Mars 2019 09:43

Quarante-neuf personnes ont été tuées pendant la prière du vendredi dans des attentats contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch, selon les autorités, un terroriste étant identifié comme un extrémiste de droite australien.

La Première ministre Jacinda Ardern a décrit l'une des "journées les plus sombres" jamais vécues par cette nation du Pacifique Sud réputée paisible après ces attaques, les pires contre des musulmans dans un pays occidental. 

Des témoins ont raconté avoir vu des corps ensanglantés. Des enfants et des femmes figureraient parmi les morts. La police a demandé aux gens de ne pas partager "des images extrêmement pénibles" après la mise en ligne d'une vidéo montrant un homme blanc se filmant en train de tirer sur des fidèles dans une mosquée.

"Il est clair qu'on ne peut que décrire cela comme une attaque terroriste", a déclaré Mme Ardern, ajoutant que 20 personnes avaient été grièvement blessées. "Pour ce que nous en savons, (l'attaque) semble avoir été bien planifiée".

Le terroriste à l'une des mosquées de Christchurch, localité de l'Ile-du-Sud, était un ressortissant australien, a révélé à Sydney le Premier ministre Scott Morrison, le décrivant comme "un terroriste extrémiste de droite". 

Le nombre exact de terroristes n'était pas connu mais Mme Ardern a déclaré que trois hommes étaient en garde à vue. La police a précisé que le terroriste avait été inculpé pour meurtres, ajoutant que des engins explosifs improvisés avaient été désarmés par les militaires.

Un Palestinien présent dans l'un des lieux de culte a raconté qu'il avait vu un homme être abattu d'une balle dans la tête.

Des vidéos et des documents circulant sur internet, mais non confirmés officiellement, semblent indiquer que l'assaillant a publié son attaque sur Facebook Live. 

L'AFP a étudié ces images, qui ont depuis été retirées. Des journalistes expérimentés dans les techniques de vérification estiment qu'elles sont authentiques.

Un "manifeste" mis en ligne sur des comptes liés à la même page Facebook fait référence aux thèses du "grand remplacement" circulant dans les milieux d'extrême droite et qui théorise la disparition des "peuples européens". 

Les deux cibles connues étaient la mosquée Masjid al Noor dans le centre de la ville -- où 41 personnes ont péri, selon la police-- ainsi qu'une seconde mosquée, à Linwood, dans la banlieue.

Un témoin a raconté au site internet d'information Stuff.co.nz qu'il était en train de prier à la mosquée Masjid al Noor sur l'avenue Deans quand il a entendu des tirs. En prenant la fuite, il a vu sa femme morte devant l'édifice religieux.

Un autre homme a dit avoir vu des enfants se faire abattre. "Il y avait des corps partout".

Un témoin a expliqué à Radio New Zealand qu'il avait entendu des coups de feu et vu quatre personnes gisant au sol, "avec du sang partout".

Les forces de l'ordre avaient imposé un bouclage du centre-ville avant de lever les mesures quelques heures plus tard. La police a demandé aux fidèles d'éviter les mosquées "partout en Nouvelle-Zélande".
 

0 Commentaires

 

Voir plus

Ryad intercepte un drone chargé d'explosifs en provenance du Yémen

23 Mai 2019 15:49
L'Arabie saoudite a intercepté et détruit ce jeudi un drone chargé d'explosifs en ...

Général Ahmed Gaïd Salah n'aurait aucune ambition politique

23 Mai 2019 14:39
Le général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée algérienne, a affirmé ...

Syrie: combats et nouvelles frappes du régime

23 Mai 2019 13:05
Des raids aériens du régime syrien sur le dernier bastion terroriste du nord-ouest de la Syrie ...

Brexit: le gouvernement repousse le vote sur le projet de loi

23 Mai 2019 12:27
Le gouvernement britannique a repoussé le vote des députés sur son nouveau projet de loi sur le ...

Nasser Al-Khelaïfi mis en examen pour ''corruption active''

23 Mai 2019 11:23
Le patron de la chaîne BeIn Sports et du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, a été mis en examen pour ...

Panasonic suspend ses transactions avec Huawei

23 Mai 2019 01:39
Le géant japonais de l'électronique Panasonic a annoncé jeudi la suspension de ses ...

Propagande terroriste : 7 journalistes turcs condamnés à prison

22 Mai 2019 14:01
Sept journalistes d'un journal pro-kurde fermé par les autorités ont été condamnés à des ...

Indonésie: Des morts dans des affrontements post-électoraux

22 Mai 2019 08:05
Nuit agitée sur l’une des principales avenues de Jakarta. En Indonésie, des affrontements entre ...

Des Indiens du Panama accusent Nike de contrefaçon

22 Mai 2019 02:06
Des Indiens Kuna du Panama ont accusé mardi le géant Nike d'avoir "copié" illégalement des ...
Commentaires