Publicité
Actualités International

Al Quds: la Turquie met en garde contre un 'incendie' dans la région

06 Décembre 2017 11:05

La Turquie a averti ce mercredi 6 décembre 2017 que la reconnaissance attendue par Washington d'Al Quds comme capitale d'Israël risquait de précipiter la région dans "un incendie".

Cette mesure, que le président américain Donald Trump doit annoncer ce mercredi, est susceptible de "précipiter la région et le monde dans un incendie dont personne ne sait quand il prendra fin", a déclaré le porte-parole du gouvernement turc Bekir Bozdag sur Twitter.

"Proclamer Al Quds capitale (d'Israël) est une négation historique, une grande injustice, un grand manque de vision et une grande folie", a ajouté M. Bozdag.

"J'appelle chacun à agir de manière responsable (...) à se garder de mettre en péril la paix dans le monde à des fins de politique intérieure ou autres", a-t-il poursuivi. "J'invite les musulmans et les pays islamiques à protéger leur honneur".

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait déjà averti mardi que le statut d'Al Quods était "une ligne rouge" pour les musulmans, évoquant même une possible rupture diplomatique avec Israël si Washington devait reconnaître la ville sainte comme capitale.

Cette question sera au centre d'entretiens que M. Erdogan doit avoir mercredi à Ankara avec le roi de Jordanie Abdallah II, dont le pays est le gardien des Lieux saints musulmans d'Al Quds.

Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu a lui aussi mis en garde mercredi contre la mesure américaine avant une rencontre avec son homologue américain Rex Tillerson en marge d'une réunion de l'Otan à Bruxelles.

"Ce sera une erreur. Cela n'apportera ni paix ni stabilité, mais chaos et instabilité", a-t-il dit à la presse. "Je l'ai déjà dit (à M. Tillerson) et je le lui redirai", a-t-il ajouté.

Rompant avec des décennies de prudence américaine sur un dossier potentiellement explosif, M. Trump va reconnaître mercredi Al Quds comme capitale d'Israël en dépit des mises en garde des dirigeants de la région qui redoutent une flambée de violence.

Israël considère la Ville sainte comme sa capitale "éternelle et réunifiée", mais les Palestiniens estiment que Al Quds-Est doit être la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

La communauté internationale n'a jamais reconnu Al Quds comme capitale d'Israël ni l'annexion de sa partie orientale occupée en 1967.

0 Commentaires

 

Voir plus

Une secousse de 4,7 fait trembler le centre-est de l'Italie

14 Août 2018 23:56
Une forte secousse de magnitude 4,7 dans le centre-est de l'Italie, a fait trembler la côte ...

Des années encore plus chaudes que prévu jusqu'à 2022 (étude)

14 Août 2018 20:50
Les années 2018 à 2022 devraient être encore plus chaudes que ne le présageaient les modèles ...

Nouvelle bordée d'injures de Trump contre son ex-conseillère

14 Août 2018 19:09
Le président des Etats-Unis a lancé une nouvelle bordée d'injures contre une ...

Un véhicule percute les barrières de sécurité du Parlement Britannique

14 Août 2018 14:36
Une voiture est entrée en collision avec les barrières de protection situées à ...

Gênes : l’effondrement d’un pont fait des dizaines de morts (Vidéos + Photos)

14 Août 2018 12:42
Les autorités italiennes ont annoncé qu’une portion d'un pont s’est écroulée ce mardi ...

Erdogan aux Turcs : boycottez Apple et achetez les produits Samsung

14 Août 2018 12:16
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a annoncé ce mardi 14 août 2018 que son pays va ...

Une mère orque nage avec son bébé mort pendant 17 jours

13 Août 2018 11:52
Les scènes d’une mère orque ayant perdu son nouveau-né ont ému les internautes sur les ...

L'Iran dévoile un missile de nouvelle génération

13 Août 2018 11:03
Le ministre iranien de la Défense a dévoilé ce lundi 13 août 2018 un missile balistique de ...

Evacuations sur l'île grecque d'Evia en proie à des incendies

12 Août 2018 20:39
Quelque 500 personnes ont été évacuées de l'île grecque d'Evia, près ...
Commentaires