Mosaique FM

Iran: Les manifestations se poursuivent...le bilan s'alourdit

Iran: les manifestations se poursuivent et le bilan s'alourdit

Plus de deux semaines après la mort de Mahsa Amini, le mouvement de contestation se poursuit en Iran.

Un de ces rassemblements, à Téhéran, a donné lieu à des "heurts" et des manifestants ont été arrêtés, affirme Fars, qui n'a pas détaillé la localisation des autres manifestations ni l'affluence.

Au moins 92 morts, selon une ONG

Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos vérifiées ont circulé montrant des dizaines de manifestants dans des universités, samedi, notamment à Téhéran et à Machhad, et vendredi à Saqez, la ville d'où était originaire de Mahsa Amini. "La ville est noyée dans le sang, mais nos professeurs gardent le silence !", ont scandé des manifestants devant l'université de Karaj, à l'Ouest de Téhéran, selon une vidéo, diffusée par l'ONG Iran Human Rights, basée à Oslo.

Le journal Khayan a, de son côté, affirmé que son siège à Téhéran avait été attaqué, samedi, par "des émeutiers". Principal quotidien ultraconservateur du pays, Khayan a pris position contre les manifestants, les qualifiant de "mercenaires de l'ennemi". Il accuse des "voyous" liés au mouvement de contestation d'avoir "lancé des cocktails Molotov" sur le bâtiment, en partie endommagé, et d'avoir tenté d'y entrer "en criant des insultes et des slogans contre le journal".

Iran Human Rights recense au moins 92 morts, depuis le début de mouvement de protestation, le 16 septembre, selon un nouveau bilan publié, hier dimanche.

L'agence Fars affirme, elle, qu'environ 60 personnes ont été tuées. Plus de 1 200 manifestants ont été arrêtés, selon un bilan fficiel.

Des rassemblements de soutien au mouvement iranien ont été organisés dans plus de 150 villes du monde samedi, dont New York, Rome, Madrid, Londres, Lisbonne, Athènes
ou Tokyo. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé à Montréal, Toronto et Vancouver (Canada). Plus de 1 000 manifestants étaient présents à Berlin (Allemagne) et 2 000 à Bruxelles (Belgique). Une marche a été, par ailleurs, organisée, dimanche, à Paris, à l'appel notamment de plusieurs artistes, dont l'auteur de bandes dessinées Marjane Satrapi.

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte