Mosaique FM

Le Canada se prépare à Fiona.. un ouragan ''majeur''

Fiona

La côte atlantique du Canada se préparait, hier vendredi 23 septembre au soir, à l'impact dans la nuit ou tôt ce samedi, de l'ouragan Fiona, qualifié de tempête «historique» par les services météo du pays, après son passage dévastateur dans les Caraïbes.

«Où se classera-t-il dans les livres d'histoire? Nous devrons le déterminer après les faits, mais ce sera certainement un événement historique et extrême pour l'Est du Canada», a déclaré, hier, lors d'une conférence de presse, Bob Robichaud, météorologiste au Centre canadien de prévision des ouragans (CCPO), qualifiant Fiona d'ouragan «majeur».

Dans son dernier bulletin, le CCPO affirme que «cette tempête devrait être un événement météorologique violent pour le Canada atlantique et l'Est du Québec».

Portant des vents soutenus allant jusqu'à 195 km/h, l'ouragan se situait à 00H00 GMT à un peu plus de 200 kilomètres au Sud de l'île de Sable, une petite bande sablonneuse au large de la Nouvelle-Écosse, et se déplaçait vers le Nord à une vitesse de 56 km/h, selon le CCPO.

«Fiona deviendra une tempête post-tropicale très intense, lorsqu'elle touchera terre sur l'Est de la Nouvelle-Écosse, cette nuit ou tôt samedi matin», écrit le CCPO, précisant prévoir toujours «que cette tempête produira de la pluie très forte et des vents violents», ainsi que de «grosses vagues».

Les autorités de la province de Nouvelle-Écosse, à l'extrémité orientale du Canada, ont émis une alerte aux coupures de courant, demandant à tout le monde de rester à l'intérieur et d'avoir suffisamment de provisions, pour au moins 72 heures. Dans la province voisine de l'Île-du-Prince-Édouard, les habitants se préparaient, également, à l'arrivée de l'ouragan.

«On mentirait si on disait qu'on n'est pas inquiets à propos de Fiona», a déclaré à la chaîne CTV, Lisa Gale, propriétaire d'un restaurant au bord de l'eau à Charlottetown.


Lors d'une conférence de presse, le premier ministre Justin Trudeau a demandé à tous de «prendre les bonnes précautions».
(AFP)

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte