Mosaique FM

Trump soupçonne le FBI de complotisme

Perquisition

Le journal américain Washington Post a annoncé, dans la soirée de jeudi, que le FBI a effectué une perquisition, cette semaine, chez l'ancien président des Etats-Unis Donald Trump, en Floride, à la recherche de documents qui concernent des armes nucléaires.

D'autre part, le ministre américain de la Justice Merrick Garland a affirmé, hier jeudi, avoir "personnellement approuvé" la perquisition spectaculaire du FBI lundi chez Donald Trump en Floride, un raid sans précédent qui provoque la colère du camp républicain.

Lors d'une conférence de presse exceptionnelle, Garland n'a rien dévoilé des raisons et des résultats de cette opération mais il a annoncé avoir demandé que le mandat ayant permis la perquisition soit rendu public.

"J'ai personnellement approuvé la décision de réclamer un mandat de perquisition pour cette affaire", a déclaré Garland lors d'une courte intervention télévisée, dans laquelle il a également dénoncé des "attaques infondées" venues des républicains contre son ministère de la Justice et le FBI.

Outré, le 45e président américain a raconté sur son réseau social Truth Social que, lundi, ses avocats coopéraient "pleinement" avec les autorités quand "soudain et sans prévenir, Mar-a-Lago a été perquisitionnée, à 06h30 du matin, par un TRES grand nombre d'agents".

Il s'est plaint du fait que les agents du FBI avaient "fouillé les placards de la Première dame (Melania) et cherché dans ses vêtements et ses effets personnels".

Mercredi, le milliardaire avait même suggéré que le FBI aurait pu avoir "placé" des preuves contre lui lors de cette opération.

(Avec AFP)

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte