Mosaique FM

En cas de désaccord, les pharmacies publiques prendront la relève

Mohamed Trabelsi

Mohamed Trabelsi, ministre des affaires sociales, a assuré ce mardi 30 octobre 2018 que les médicaments seront fournis à travers les pharmacies publiques aux hôpitaux et les centres de santé de base aux affiliés sociaux en cas où le syndicat des pharmaciens insiste sur la rupture de son contrat avec la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM).


Dans une déclaration à l’agence TAP, Trablesi a ajouté que des contacts auront lieu avec les syndicats des pharmacies dans les prochaines 48 heures. Le ministère doit clarifier la position définitive concernant une reprise ou une résiliation du contrat. Il a expliqué que fournir les médicaments fait partie des responsabilités du ministère des affaires sociales.


Il a assuré que le ministère ne va pas croiser les bras face aux souffrances des citoyens qui cherchent les médicaments. Le fait que les syndicats refusent de fournir les médicaments engendrera un passage par les pharmacies publiques, les centres de soin de base et les cliniques publiques.
 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte