Mosaique FM

La mutilation des bébés se poursuit malgré les mises en garde

bébé


Le chef de service pédiatrie de l'hôpital de kairouan, Dr Ben Hassine a déclaré dans Sbeh Ennes mardi 3 avril 2018 que l'incident de mutilation des bébés dans différents endroits de leurs corps par la famille ne représente pas un cas isolé et ne sera sûrement pas le dernier, il a affirmé que ce phénomène existe à Kairouan.
Le médecin a ajouté que ce phénomène se poursuit malgré les mises en garde et les menaces contre les parents, le délégué de la protection de l'enfance a été informé de ces pratiques contre les bébés.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte