Mosaique FM

Mort d'un homme souffrant de la rage : création d'une cellule de crise

Mort d'un homme souffrant de la rage : création d'une cellule de crise

Suite au décès d'un adulte après sa contamination par la rage dans le gouvernorat de Nabeul, une cellule de crise a été formée à la direction générale des services vétérinaires relevant du ministère de l'agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, afin d'étudier la situation et prendre les mesures urgentes adéquates. Elle est composée des présidents des services de la production animale dans le gouvernorat de Nabeul et les gouvernorats qui lui sont frontaliers, à savoir Sousse, Ben Arous et Zaghouan. 


La réunion de la cellule a mis l'accent sur la nécessité d'intervenir d'une façon urgente dans le gouvernorat de Nabeul pour appuyer la campagne nationale de vaccination des chiens contre la rage et atteindre un pourcentage élevé de couverture dans une période courte outre la prévention dans les autres gouvernorats avoisinants.


L'opération d'appui à la campagne de vaccination contre la rage dans le gouvernorat de Nabeul a démarré le 19 février 2018 et se poursuivra jusqu'au 4 mars 2018 avec la participation de tous les intervenants dans la santé reproductive de l'institut de la recherche vétérinaire, l'école nationale de médecine vétérinaire, le centre national de veille zoosanitaire animale, le conseil national de l'ordre des médecins vétérinaires ainsi que la chambre syndicale des médecins vétérinaires et les associations des vétérinaires et des étudiants vétérinaires.


Quatre équipes centrales ont également, été formées outre la création de cinq équipes de travail fixes de vaccination dans le gouvernorat de Nabeul à Slimane, Hammamet, Nabeul, Menzel Temim et Korba.


Un groupe de vétérinaires du secteur privé et d'étudiants de l'école nationale de médecine vétérinaire en plus d'internes en médecine vétérinaire se sont également portés volontaires pour effectuer des campagnes de vaccination suivies de campagnes de sensibilisation sur l'importance de la vaccination contre la rage.


Le ministère de l'agriculture rappelle que la campagne nationale de vaccination contre la rage est gratuite et obligatoire dans le cadre du programme national de lutte contre la rage. Cette campagne se poursuivra jusqu'au 31 mars 2018.


Le département a ajouté que les équipes se déplaceront dans toutes les régions pour effectuer les vaccinations et appelle tous les citoyens à contribuer à faire réussir cette campagne.

 

tap

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte