Mosaique FM

Monastir: Une mère porteuse risque 15 ans de prison

Monastir: Une mère porteuse devant la justice

Une femme est actuellement interrogée pour suspicion de traite d'êtres humains. Cette mère est accusée d'avoir cédé ses enfants en contrepartie de sommes d'argent et ce, en accord avec les familles adoptives et sans se conformer aux procédures juridiques en vigueur.

Farid Ben Jha, porte-parole des tribunaux de Monastir et de Mahdia, a déclaré lors de son intervention dans Sbeh Ennes, ce lundi 20 septembre 2021, que cette femme accouchait dans les cliniques et s'enregistrait sous l'identité des futures mères adoptives pour faciliter, par la suite, l'inscription de l'enfant dans le registre de l'Etat civil, directement au nom de sa nouvelle famille  sans passer par l'administration en charge de ces affaires.
La suspecte risque 15 ans de prison pour son forfait.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte