Mosaique FM

Tension à Remada: Abattu pour ne pas avoir obtempéré ?

Rmada: Tensions après le décès d'un homme sur les frontières libyennes

La tension était palpable dans la ville de Remada (Tataouine) dans la soirée de ce mercredi, au niveau de la caserne de l'armée nationale, après le décès d'un homme originaire de la région par balles, alors qu'il conduisait un camion dans la zone tampon.  

Les protestataires à Remada ont accusé l'institution militaire d'avoir tué le jeune par arme à feu.

Pour sa part, le ministère de la Défense a assuré, dans un communiqué publié, que les formations militaires basées dans la région de "Manzla" à Remada, ont tenté d'arrêter quatre véhicules en provenance du territoire libyen et ont effectué des tirs de sommation pour essayer de les arrêter.

Selon le même communiqué, les unités de l'armée ont tiré dans les pneus lorsque les conducteurs ont refusé d'obtempérer à ces sommations.

Ces derniers ont pris la fuite.

Et d'ajouter que le Tribunal militaire de Sfax a ouvert une enquête à ce sujet, sans évoquer le décès d'un homme.

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte