Mosaique FM

Bekalta: La peine capitale pour le meurtrier d’une octogénaire

prison

La Chambre criminelle auprès de la Cour d’appel de Monastir a condamné un jeune homme de 27 ans à la peine capitale pour homicide volontaire et  vol.

L’accusé avait été condamné, en première instance, à la perpétuité mais le Parquet a interjeté appel.

L’affaire date de 2018 quand le corps calciné d’une octogénaire a été retrouvé dans sa maison incendiée à Bekalta. L’enquête a montré que la victime a été morte étranglée et que ses bijoux ont été volés.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte