Mosaique FM

Mechichi: Non à la répression...mais non au chantage, aussi

Mechichi: Non à la répression...mais non au chantage, aussi

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a affirmé lors d'une séance plénière tenue ce samedi 28 novembre 2020, pour présenter le rapport du gouvernement, qu'il n'était pas question que ce gouvernement gère les mouvements protestataires pacifistes avec une intervention sécuritaire oppressive, car ceci n'est pas digne d'un Etat démocrate, civique et tolérant et ne correspond en aucun cas à l'approche participative du gouvernement, basée sur l'apport du citoyen tunisien à sa patrie. Il a, d'autre part, souligné que l'époque de l'intervention  policière, lors des manifestations, est révolue.
Mechichi a toutefois précisé que l'Etat ne cédera pas au chantage et aux bras de fer.

Il a ajouté que la démocratie exige de faire participer toutes les parties à l'édification des fondamentaux de la nation, selon une vision de développement global et des priorités que les régions contribuent à fixer, en fonction de leurs spécificités, en collaboration avec les organismes nationaux et les structures régionales.

En ce qui concerne la crise sanitaire, le chef du gouvernement a déclaré que l'Etat veillera à fournir tous les moyens pour défendre, protéger, soigner et garantir les vaccins, grâce au budget et à l'apport du fonds de solidarité des citoyens, créé et et approvisionné lors de la crise du coronavirus. 

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte