Mosaique FM

Le PDL saisit la Commission de Venise

pdl

Le Parti destourien libre a annoncé, ce mercredi 18 mai, avoir envoyé une correspondance à la Commission européenne pour la démocratie par le droit (Commission de Venise) pour lui notifier des « irrégularités » qui ont entaché le processus électoral en Tunisie.

Le PDL a expliqué son action par "son devoir de défendre la civilité de l’Etat et les institutions" et par le mutisme de la magistrature face aux tentatives de "falsification de la volonté populaire".  

Le parti a souligné, dans un communiqué, que la loi électorale vise à annuler le concept de la citoyenneté et à transformer le processus électoral en plébiscite sur la personne du président de la République, Kais Saïed.

Le PDL a, également, accusé le chef de l’Etat de dérive autoritaire et de vouloir changer unilatéralement, et par décrets illégitimes, les systèmes, politique et électoral. "Kais Saïed porte atteinte à la volonté du peuple tunisien et aux intérêts du pays à cause de l’accaparement de tous les pouvoirs et sa mainmise sur les médias", lit-on dans le communiqué.  

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte