Mosaique FM

Le ministre de la Santé: "La situation épidémique est sous contrôle" 

Ministre de la Santé: "La situation épidémique est sous contrôle" 

Le ministre de la Santé, Ali Mrabet, a indiqué, ce mercredi, que la situation épidémique, liée à la Covid-19, est sous contrôle en Tunisie, relevant que le pays est prêt à affronter la crise sanitaire.
Mrabet a affirmé,au cours d'une visio-conférence de presse, organisée par le bureau régional de l'organisation mondiale de la santé (OMS) pour la Méditerranée orientale, sur l'évolution de la pandémie de la Covid-19, que le nombre des personnes contaminées par le Coronavirus en Tunisie a atteint, au cours de ces deux dernières semaines, 20,9 cas par 100 mille habitants, alors que la moyenne des patients hospitalisés s'élève à 1,73.
"S'agissant du variant Omicron, une seul cas a été détecté le 3 décembre chez un voyageur, en provenance d'Afrique du sud, via l'aéroport d'Istanbul", a-t-il dit, ajoutant que ce patient a été placé en confinement obligatoire, avant de se rétablir.
Dans ce contexte, le ministre de la Santé a précisé que la Tunisie a renforcé les mesures de prévention aux passages frontaliers et multiplié les opérations de séquençage, en prévision d'une cinquième vague, notamment après la hausse des cas de contamination, au cours de ces derniers jours.
"Jusqu'au 22 décembre courant, près de 69% des citoyens, âgés de 12 ans et plus, ont reçu la première dose de vaccin anti covid-19 et 59% des personnes de la même tranche d'âge ont achevé leur processus vaccinal" a-t-il relevé.
Il a ajouté que 64% des personnes âgées de 18 ans et plus ont reçu les deux doses de vaccin et sont éligibles au pass- vaccinal.
"Le taux des vaccinés parmi les personnes âgées de 40 ans et plus a atteint 75 %",  a-t-il précisé.
Mrabet a mis l'accent sur l'importance du troisième vaccin pour le renforcement de l'immunité et la lutte contre la propagation du coronavirus, signalant que cette opération a démarré depuis deux semaines en Tunisie, avec la vaccination de 700 mille personnes jusqu'à présent.
De son côté, le directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale, Ahmed Al-Mandheri, a appelé à la nécessité de venir à bout de la pandémie et à renforcer les systèmes sanitaires et les opérations de vaccination, formant l'espoir d'en finir avec la pandémie de la Covid-19 en 2022.
"Le variant Omicron a été détecté dans 14 pays de la Méditerranée orientale", a-t-il indiqué, ajoutant que le nombre de contaminations dans ces pays n'a pas dépassé les 45 cas.
Le directeur régional de l'OMS a, par ailleurs, loué l'expérience de la Tunisie, en matière de lutte contre la pandémie, notamment à travers l'intensification des campagnes de vaccination.

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte