Mosaique FM

Parachèvement du projet 'Le Port financier de Tunis' à l'ordre du jour

Parachèvement du projet 'Le Port financier de Tunis' à l'ordre du jour

Le parachèvement des travaux du mégaprojet de "Port financier de Tunis" a été au coeur d'un entretien, mercredi, entre la cheffe du gouvernement, Najla Bouden et l’ambassadeur de Bahreïn à Tunis, Ibrahim Mahmoud Ahmed Abdallah.
Bouden a souligné, lors de cet entretien, sur la nécessité d’accélérer la réalisation du reste des travaux du "Port financier de Tunis", situé à mi-chemin entre Raoued et Kalaât El-Andalous (gouvernorat de l'Ariana-Grand Tunis), selon un communiqué de la présidence du gouvernement. Bouden a mis l'accent sur la solidité des liens de fraternité entre les deux pays, réitérant la volonté de la Tunisie à consolider ses relations avec le Bahrein dans l'interet commun des deux peuples.
L’ambassadeur de Bahreïn à Tunis, Ibrahim Mahmoud Ahmed Abdallah a indiqué, à cette occasion, que son pays aspire à la tenue de la haute commission mixte tuniso-bahreïnie à Manama, dans les plus brefs délais, "pour qu’elle soit une occasion d'élargir les domaines de coopération bilatérale et explorer de nouvelles opportunités de partenariat".
En effet le mégaprojet de "Port financier de Tunis", qui couvrira une superficie de 523 hectares à la localité d'El Hsayene dans le gouvernorat de l'Ariana, a pris du retard en raison de la conjoncture difficile et délicate par laquelle est passé le pays.
En 2016, le directeur général du projet, Hichem Errayes, avait déclaré que ce mégaprojet, dont les première et deuxième phases ont été achevées, constitue l'un des plus grands investissements en Tunisie et dans la région arabe, compte tenu du volume de fonds mobilisés pour sa réalisation.
Les chantiers des deux premières étapes du projet ont été réalisées moyennant une première enveloppe d’une valeur de 350 millions de dinars", alors que le coût global de réalisation du projet s’élève à 6,5 milliards de dinars (3 milliards de dollars).
Le Port Financier de Tunis est en somme une cité intégrée abritant, entre autres, une université de finances,
un méga-complexe commercial, des hôtels catégorie cinq étoiles, un port de plaisance de 30 hectares pouvant accueillir plus que 850 yachts et un terrain de golf de 82 hectares (à 18 trous) autorisant des compétitions internationales.
En plus des finances et du commerce, le Port Financier de Tunis comprendra une université privée, une clinique privée,
divers espaces, des habitations individuelles et d’autres groupées et une tour polyvalente de 35 étages.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte