Mosaique FM

Baisse exceptionnelle du prix du ciment gris

 Baisse exceptionnelle du prix du ciment gris

Les dirigeants des cimenteries tunisiennes, membres de la Chambre nationale des producteurs de ciment 'CNPC-UTICA) ont convenu d’une baisse exceptionnelle, au profit exclusif du consommateur, de cinq dinars (5 D) hors taxe, la tonne de ciment gris, par rapport au prix affiché et ce, durant une période de 2 mois, avec date d’effet à partir du lundi 13 septembre 2021.

Cette baisse est portée sur les factures des ventes, "la vérification de l’application de cette mesure par les personnes concernées du circuit de distribution, demeure du ressort des services de contrôle habilités".

Selon un communiqué, publié par la CNPC, "cette mesure exceptionnelle vient en réponse à la demande des services de l’administration, exprimée lors de la réunion du 3/9/2021 consacrée à la participation des cimenteries tunisiennes, acteur du secteur des matériaux de construction, à la campagne nationale de soutien volontaire à l’appel du Président de la république".

Les dirigeants des cimenteries qui se sont réunis le vendredi 10 septembre 2021, "convaincus du bien fondé de cette initiative, ont répondu à l’appel du devoir, tout en mesurant l’impact négatif sur la trésorerie des cimenteries, qui connaissent déjà des situations difficiles pour certains et des tensions pour d’autres,".

"Cette mesure conjuguée à la poursuite du maintien du prix du ciment gris au même niveau inchangé depuis le début de l’année et ce, jusqu’à la fin 2021, a été prises par les dirigeants des cimenteries en dépit de leur vécu délicat, qui normalement devrait conduire les cimenteries à une révision de prix, en vue de résorber les augmentations (déjà enregistrées et celles à venir) des coûts des intrants dans la fabrication des ciments".

"Les prix du coke de pétrole importé poursuivent leur flambée (50 à 70%). Selon les échos, la STEG est en train d’examiner sérieusement la possibilité de surseoir au respect de l’application des règles de la tarification des prix de l’énergie (gaz et électricité), établis en commun accord depuis 2014, dans le cadre de la levée de la subvention de l’énergie pour les cimenteries. Ce qui laisse pressentir une nouvelle augmentation qui sera décidée unilatéralement. Succédant à la première augmentation de 17% en moyenne, variable en fonction de la cimenterie considérée, les sacs d’emballages viennent d’enregistrer une nouvelle demande d’augmentation de 14%. Au glissement du dinar s’ajoute la charge de la masse salariale", a précisé la CNPC.

Top Matin

Top Matin

00:00 - 05:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte