Publicité
Actualités Nationale

Mise au point du Parlement sur le cumul de mandats à l'ARP

21 Novembre 2019 22:11

L'Assemblée des représentants du peuple (ARP) a précisé jeudi que ses membres élus sont "automatiquement exemptés des conseils locaux élus" une fois que les résultats finaux des élections législatives ont été annoncés et ne sont donc pas tenus de présenter des justifications au Parlement.

L'ARP a indiqué, dans une mise au point dont l'agence TAP a reçu une copie, que la loi organique relative aux élections et au référendum figurant à l'article 35 dispose que les membres de l'Assemblée des représentants du peuple ne doivent pas cumuler les fonctions de députés élus au parlement et de membres aux conseils locaux élus.

L’organisation Al Bawsala a annoncé mercredi qu’elle avait initialement relevé un nombre de 10 nouveaux députés au parlement qui faisaient partie de conseils municipaux, notant qu'elle avait obtenu la confirmation, après avoir pris contact avec les municipalités concernées, de la démission de six membres des municipalités, alors que les quatre autres membres n’avaient pas encore démissionné.

L'organisation a indiqué qu'elle avait demandé l'accès à l'information auprès de l'ARP afin de vérifier la démission des députés mentionnés.

Al Bawsala a exprimé sa surprise devant le fait que l'Assemblée des représentants du peuple n'ait pas vérifié le non cumul de postes au sein des conseils municipaux et l'ARP avant la séance d'ouverture de la nouvelle législature, lui faisant assumer la pleine responsabilité dans l'application de la loi.

D'autre part, dans sa mise au point, concernant la présence de l'ancien député Habib Khader lors de la réunion consultative de jeudi au palais du Bardo, présidée par Rached Ghannouchi, à laquelle ont assisté des représentants des partis politiques et des coalitions, est la prérogative du président, conformément aux règlements intérieurs.

Le Parti constitutionnel libre, qui a assisté à la réunion, a publié un communiqué sur la présence du député Khader, affirmant qu'elle avait eu lieu "sans aucune qualité et sans statut légal", ce qui "constitue une violation grave des pratiques de l'ARP et du règlement la régissant, ainsi qu'une atteinte à l'inviolabilité des sessions, ce qui équivaut à une corruption administrative exigeant une reddition des comptes".

0 Commentaires

 

Voir plus

Tunisair : Atterrissage d'urgence pour une fausse alerte

06 Décembre 2019 23:42
Dans un communiqué publié ce vendredi soir 6 décembre sur sa page officielle Facebook, Tunisair ...

Noureddine Tabboubi rend visite à Radhia Nasraoui

06 Décembre 2019 21:56
Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne des ...

La météo du samedi 7 Décembre 2019

06 Décembre 2019 21:42
Les prévisions pour ce samedi 07 Décembre 2019 : - Des bancs locaux de brume et de ...

La Brigade nationale d'intervention rapide se distingue

06 Décembre 2019 18:30
Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Hayouni, a ...

Accident de Amdoun: Soutien aux familles de Jedeliane

06 Décembre 2019 17:46
Accident de Amdoun: Soutien aux familles de Jedeliane

Amdoun: Mandat de dépôt contre le propriétaire de l'agence de voyages

06 Décembre 2019 15:21
Amdoun: Mandat de dépôt contre le propriétaire de l'agence de voyages

Kaïs Saïed préside la cérémonie du 63ème anniversaire de la Douane

06 Décembre 2019 14:57
Kaïs Saïed préside la cérémonie du 63ème anniversaire de la Douane

Versement imminent de la prime de la rentrée scolaire

06 Décembre 2019 12:21
Suite à l’adoption par la commission des finances au parlement du budget de l’Etat ...

Circulaire du foyer Ibn Jazzar à Sfax : Le ministère réagit

06 Décembre 2019 11:46
Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé de ...
Commentaires