Publicité
Actualités National

Récurrence de la violation des libertés individuelles durant Ramadan

23 Mai 2019 14:24

Violer les droits individuels, imposer le jeûne aux citoyens et fermer les cafés et les restaurants au nom de la religion sont des pratiques qui contrastent avec les fondements et les principes de l’Etat civil que nous œuvrons à mettre en place, ont mis en garde jeudi des associations et des organisations nationales.


Ces composantes civiles ont exprimé dans une déclaration commune leur inquiétude de la récurrence de la violation des libertés individuelles par les autorités publiques durant le mois saint, et ce à travers les descentes effectuées dans les cafés par les agents des forces de l’ordre qui donnent lieu à l’arrestation et à la conduite au poste de police sous la menace, des personnes fréquentant ces lieux.


Les autorités tunisiennes et particulièrement le ministère de l’intérieur doivent impérativement respecter les traités internationaux garantissant les libertés individuelles (pensée, croyance et conscience).


Les signataires soulignent, dans ce sens, la nécessité de respecter les principes de la Constitution de 2014 qui garantit, dans son article 6, la liberté de croyance, de conscience et de l’exercice des cultes.


Les organisations et associations nationales déplorent le comportement d’un policier qui n'a pas hésité à brandir son revolver dans un café de la ville de Sfax, regrettant la position du porte-parole du ministère de l’intérieur qui considère l’arme du policier comme signe implacable de son identité.


" L’arme du policier qui devait servir à protéger les citoyens et à faire valoir la loi, ne peut dans un Etat de droit et des institutions, être pointé au visage d’un citoyen sous prétexte que cette arme constitue l’identité même du policier " lit-on dans le texte de la déclaration commune.


Elles ont également fait part de leur soutient indéfectible aux victimes de pareils abus, exprimant leur disposition à les aider au cas où elles décident de saisir la Justice.


La déclaration commune a été signée parle Syndicat National des Journalistes Tunisiens, l’Association Tunisienne des Femmes démocrates et la Ligue Tunisienne pour les des Droits de l’Homme, le Comité pour le respect des libertés et des droits de l'homme en Tunisie, l'Union Générale des Etudiants de Tunisie, l'Association tunisienne de défense des libertés individuelles, l'Association tunisienne de défense des valeurs universitaires, l'Association Beity et Yakadha pour la démocratie et l'Etat civil.

0 Commentaires

 

Voir plus

Les événements de Remada: Le ministère de la Défense réagit

10 Juillet 2020 21:52
Le ministère de la Défense a publié un communiqué ce vendredi 10 juillet 2020, et est revenu ...

Seifeddine Makhlouf : De Labyadh à Moussi (Vidéos)

10 Juillet 2020 21:18
Les couloirs de l'ARP ont connu cet après midi, une situation pour le moins que l'on ...

Température en hausse le samedi 11 juillet

10 Juillet 2020 20:51
Temps nuageux dans la plupart des régions et notamment dans les régions de l'ouest avec ...

Makhlouf défie la sécurité de l'ARP

10 Juillet 2020 18:27
Le président du bloc de coalition Alkarama, Seifeddine Makhlouf a affirmé que l'invité ...

Election des membres de la Cour constitutionnelle le 16 juillet

10 Juillet 2020 16:47
Election des membres de la Cour constitutionnelle le 16 juillet

Neuf cas importés de coronavirus enregistrés en Tunisie

10 Juillet 2020 14:25
Neuf cas importés de coronavirus enregistrés en Tunisie

Bac : Les fraudes en baisse

10 Juillet 2020 12:42
Fraude au 1er jour du Bac : 30 tentatives en moins par rapport à 2019

Un parc photovoltaïque flottant au lac de Tunis (Photos)

10 Juillet 2020 09:57
La société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) a signé hier jeudi 9 juillet 2020 un ...

La météo du vendredi 10 juillet 2020

10 Juillet 2020 07:02
Le temps sera ce vendredi 10 juillet 2020 peu nuageux sur l'ensemble du pays.
Commentaires