Samedi 25 Mai à Tunis
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Ariana
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Ben arous
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Manouba
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Sfax
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à sousse
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Monastir
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Nabeul
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Zaghouan
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Siliana
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Kef
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Bizerte
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Kébili
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Médnine
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Tozeur
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Gafsa
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Beja
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Sidi bouzid
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Kasserine
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Mahdia
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Jendouba
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Kairouan
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Gabès
Iftar
Imsak
Samedi 25 Mai à Tataouine
Iftar
Imsak
Imsakeya Ramadan 2019:Tunis
Samedi Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
Imsak 03:0803:0703:0603:0603:0503:0403:0303:03
Iftar 19:3019:3119:3219:3219:3319:3419:3419:35
Toutes les villes
Dans le monde

Publicité
Actualités National

L'UGTT entame les négociations pour la révision du Smig

16 Mars 2019 22:02

L'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a entamé des négociations directes avec la Présidence du gouvernement, portant sur la révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig), en attendant la tenue d'une séance de négociation officielle entre les différentes parties prenantes, a déclaré, samedi, le secrétaire général adjoint de la centrale syndicale, Abdelkarim Jrad.

Intervenant lors d'une rencontre avec les adhérents à la retraite de la section de l'UGTT à Monastir, Jrad a réaffirmé l'attachement de l'union au droit des retraités à une augmentation salariale, affirmant la détermination à réviser la valeur du Smig dans les plus brefs délais, afin d'indemniser les retraités sur les arriérés de 2017.

Il a indiqué que la réunion de négociations officielle portant sur la révision du Smig, regroupera toutes les parties concernées, dont l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (Utica) et l'Union Tunisienne de l'Agriculture et de la Pêche (Utap), compte tenue de l'existence du Salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) et du Salaire minimum agricole garanti (Smag).

A cet égard, Jrad a rappelé dans une déclaration faite aux médias à l'issue de cette réunion, que la valeur du salaire minimum garanti entre les deux secteurs a fait l'objet d'une unification depuis 2013, cela, après qu'un nivellement ait été opéré sur la valeur du Smag, indiquant à cet effet que le salaire minimum approuvé s'élève actuellement à 370 dinars, en plus d'une prime de transport d'une valeur de 31 dinars.

Selon lui, "la révision des pensions du secteur privé est liée à la révision du salaire minimum qui précède l'augmentation, bien que la pratique en vigueur durant les dernières années, ait fait que les négociations dans le secteur privé soient préalables à la révision du salaire minimum".

Concernant les appels lancés en faveur de l'annulation de la contribution sociale de solidarité, le responsable syndical a affirmé que le syndicat retirera cette contribution exceptionnelle dans sa version actuelle, lorsque la situation des caisses sociales s'améliorera".

Cette contribution sociale de solidarité, prévue par la loi de finance de l'année 2018 pour renflouer les caisses de sécurité sociale, consiste en un prélèvement de 1% sur le salaire des employés et du même taux (1%) sur les bénéficies réalisés par les employeurs. Concernant les entreprises n'ayant pas réalisé de bénéfices, la loi a fixé un prélèvement forfaitaire, proportionnel à la taille de l'entreprise.

Les intervenants parmi les retraités qui ont pris la parole lors de cette réunion, ont indiqué que "la pension de retraite est un droit, appelant à la régularisation, sans plus tarder, de la situation des retraités du corps sécuritaire et de leur octroyer le droit aux soins et au transport gratuit.

Ils ont, en outre, critiqué le comportement de certains employeurs qui ne versent pas une indemnité de couverture sociale au profit de leurs employés ainsi que le retard observé dans le paiement des pensions de retraite, la pénurie de médicaments et le plafonnement relatif au recouvrement des frais de soins, réitérant leur attachement à leur droit aux augmentations salariales, publié au JORT.

(Source : TAP)

 

0 Commentaires

 

Voir plus

Temps pluvieux pour samedi 25 mai

24 Mai 2019 21:26
Temps nuageux sur la plupart des régions avec pluies temporairement orageuses et localement ...

Cafés ouverts menacés : Le Comité des droits de l'Homme dénonce

24 Mai 2019 18:14
Plusieurs organisations tunisiennes de défense des droits humains ont dénoncé des opérations de ...

Jean-David Levitte reçu par Jhinaoui

24 Mai 2019 17:49
Les questions régionales et internationales ont été au centre d'un entretien, vendredi à ...

UTAP : Protestation contre les décisions du ministère

24 Mai 2019 15:30
Les producteurs des pommes de terre, de fruits d’été et de volailles observeront, mardi 28 mai ...

Pluies orageuses et baisse des températures

24 Mai 2019 13:51
La situation météorologique pour cette journée du vendredi sera marquée par la formation de ...

Le SYNAGRI dénonce l'importation de pommes de terre de l'Egypte

24 Mai 2019 13:41
Le Syndicat des Agriculteurs de Tunisie (SYNAGRI) a dénoncé ce vendredi, la poursuite de la ...

Haica : la justice valide la décision de saisie contre Nessma TV

24 Mai 2019 13:25
La première chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Ben Arous s’est ...

Bac 2019: Réviser en naviguant sur le web

24 Mai 2019 12:00
A partir de ce vendredi, le ministère de l’éducation met à la disposition des candidats à ...

Création de la coordination nationale de lutte contre l’ALECA

24 Mai 2019 11:24
" La coordination nationale de lutte contre l’ALECA (accord de libre- échange complet et ...
Commentaires