Publicité
Actualités National

Arrêt de la production par les bijoutiers

14 Février 2019 13:02

Le Groupement Professionnel de la Bijouterie, relevant de la CONECT annonce, jeudi, "l'arrêt de la production par les industriels et artisans bijoutiers, jusqu'au déblocage des quantités d'or confisquées par les services administratifs, dans certains cas depuis plus de 3 ans et ce malgré la vérification de la régularité de leur situation".

Cette décision intervient suite aux mouvements de protestation organisés, par le Groupement , lundi 11 février à Sfax et mercredi 13 février à la Kasbah à Tunis.

Le Groupement attire l'attention des autorités concernées sur "la nécessité de mettre fin immédiatement aux accusations précipitées et non fondées de corruption lancées à l'encontre des professionnels et aux campagnes de dénigrement de la profession à travers les médias et les réseaux sociaux".
Il rejette la confusion souvent faite entre les bijoutiers travaillant dans le cadre légal et assumant un important rôle économique et social et les contrebandiers qui nuisent aux intérêts des professionnels et aussi à ceux des citoyens .

Le Groupement Professionnel des Bijoutiers relève qu'il tient au respect de la loi, de la part de toutes les parties et rappelle l'importance que le contrôle soit assuré dans le respect total des professionnels et en présence des parties compétentes, en l'occurrence les représentants de la Direction de contrôle des bijoux et " l'amine de la bijouterie".

Aussi, le Groupement insiste sur l'inadaptation des décrets du 9 mai et du 1er août 2006 et du 7 octobre 2008 à la réalité du secteur, l'impossibilité de leur application et l'urgence de la promulgation d'un nouveau cadre juridique réorganisant la profession et ce en étroite concertation avec les structures professionnelles. L'objectif pour lui, est que "le secteur de la bijouterie assume un rôle dynamique dans la création de nouveaux projets et postes d'emplois et contribue à la promotion du tourisme et la diversification des exportations".

Les bijoutiers au gouvernorat de Sfax ont entamé, le lundi 11 février, une grève ouverte pour dénoncer "les perquisitions, fouilles aléatoires et saisie de leurs produits" par les services douaniers.

La grève est observée suite à l’appel du groupement professionnel de la bijouterie de Sfax, relevant de la CONECT.

(Source: TAP)

0 Commentaires

 

Voir plus

Le gouv. réclame le report de l’examen du projet de la loi électorale

22 Février 2019 13:48
Le ministre chargé des relations avec l’Assemblée des Représentants du Peuple, Iyed Dahmani a ...

Grève générale dans les hôpitaux publics

22 Février 2019 12:21
Une grève générale dans tous les hôpitaux publics aura lieu le 12 Mars suivie de mouvements de ...

Mandat d'arrêt international à l'encontre d'un fonctionnaire

22 Février 2019 12:09
Le porte parole du tribunal de première instance de Sousse, Mohamed Helmi Missaoui a déclaré que ...

Samir El Wafi condamné à 16 mois de prison

22 Février 2019 10:29
La sixième chambre du tribunal de première instance de Tunis a condamné à un an et 4 mois de ...

Tunis : Fermeture de la route menant à l’aéroport dimanche

22 Février 2019 09:00
La route x menant à l'aéroport international Tunis-Carthage sera fermée ce dimanche 24 ...

La météo du vendredi 22 février 2019

21 Février 2019 23:42
Ci-après les prévisions météorologiques pour ce vendredi 22 février 2019 selon le site de ...

Accord sur la révision du programme de restructuration de Tunisair

21 Février 2019 22:56
Elyès Ben Miled, porte-parole du syndicat de Tunisair a indiqué sur les ondes de Mosaïque FM ...

La Tunisie va accueillir 120 mille touristes tchèques en 2019

21 Février 2019 21:43
La Tunisie compte accueillir 120000 touristes tchèques en 2019 et est fière de fêter 30 ans ...

Entre janvier et février : Dix locaux commerciaux fermés

21 Février 2019 19:17
Les douanes à Mahdia ont saisi, durant la période entre le 1er janvier et le 20 février 2019, ...
Commentaires