Mosaique FM

Les répercussions du naufrage de Kerkennah (Vidéos + Photos)

Kerkennah

L'opération de sauvetage menée après le naufrage d'une embarcation de migrants clandestins dans la nuit de samedi dernier continue. Au total, 68 corps ont été jusque-là repêchés, selon un dernier bilan du ministère de l’Intérieur, mercredi 6 juin 2018.


Les gardes-côtes, la marine nationale, la protection civile et la douane poursuivent leurs recherches, ajoute la même source.


Une embarcation avec à son bord des migrants irréguliers a coulé dans la nuit de samedi à dimanche à 5 miles des Iles Kerkennah.


Sur un total d’environ 200 clandestins, 68 ont été secourus. Des dizaines de migrants irréguliers de différentes nationalités africaines étaient à bord du bateau.


Notons que le procureur de la République du Tribunal de première Instance de Sfax s’est chargé d'ouvrir une enquête sur une éventuelle complicité entre les réseaux des passeurs impliqués dans l'organisation des traversées clandestines et le corps sécuritaire en ce qui concerne le naufrage.


Avant son limogeage, le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, a décidé de démettre de leurs fonctions plusieurs responsables sécuritaires de Sfax, annonce, mercredi, le ministère de l’Intérieur.


Dix responsables des corps de la sécurité et de la garde nationales du gouvernorat de Sfax ont été démis de leurs fonctions suite aux résultats de l’enquête menée autour des circonstances du naufrage de l’embarcation des migrants clandestins au large des Iles Kerkennah.
Les responsables démis de leurs fonctions et représentant le corps de la sécurité nationale occupaient les postes suivants :
-Chef du district de la sûreté nationale de Kerkennah
-Chef du service régional spécialisé de Sfax
-Chef de la Brigade de renseignement relevant du district de la sûreté nationale de Kerkennah
-Chef de la Brigade de la Police judiciaire du district de la sûreté nationale de Kerkennah
-Chef de la Brigade de la Police judiciaire du district de la sûreté nationale de Sfax Medina
Les responsables démis de leurs fonctions et représentant le corps de la garde nationale occupaient les postes suivants :
-Chef du District de la Garde nationale de Sfax
-Chef de la Brigade de recherche et d’investigation relevant du District de la Garde nationale de Sfax
-Chef de la Brigade des frontières maritimes de Kerkennah
-Chef de la Brigade de sécurité des navires et passagers de Sfax
-Chef du poste de sécurité des navires et passagers de Sfax
Le ministère de l’Intérieur précise que l’enquête judiciaire et administrative se poursuit. D’autres mesures seront prises en cas de nécessité, ajoute la même source. 
Le ministre de l’Intérieur avait ordonné, lundi, à l’inspecteur central du département et aux inspecteurs des directions générales de la Garde nationale et de la sûreté nationale de se déplacer sur les lieux pour enquêter sur les circonstances du naufrage et définir les responsabilités.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte