Mosaique FM

Le ministère public sera saisi des campagnes d’intimidation

Farouk Bouasker

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Farouk Bouasker, a assuré que les campagnes d’intimidation sur les réseaux sociaux contre des candidats aux législatives ont commencé, depuis le premier tour et qu'ils continuent encore.

Le président de l’ISIE a insisté sur le fait que certaines campagnes sont illégales et que l’ISIE se contente d’avertir dans les dépassements mineurs. "Mais si cela devient du cyber-harcèlement, des procès-verbaux seront transférés au ministère public, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Bouasker a expliqué que les dépassements durant la campagne électorale ne sont pas nombreux. Ils concernent essentiellement le non-respect des espaces consacrés à l’affichage ou de publicité, sans avertir l’ISIE.

Il a ajouté que la campagne se déroule de façon ordinaire et que les dépassements ne menacent pas le scrutin du 29 janvier 2023. 
 

Top Matin

Top Matin

00:00 - 05:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte