Mosaique FM

UGTT-Gouvernement: Quiproquo ou divergences?

UGTT

Une délégation du bureau exécutif de l’UGTT s’est retirée, ce mardi, d’une réunion qui a démarrée à Dar Dhiafa à Carthage, sur la gouvernance des entreprises et des structures publiques pour contester contre l’absence des membres du gouvernement.

Selon Achaab news, journal de la Centrale syndicale, l’UGTT a reçu une invitation pour assister à un atelier sur la gouvernance des entreprises et des structures publiques. La Cheffe du gouvernement devait présider cet événement et assurer son ouverture. Une délégation syndicale, composée de Slaheddine Selim, Mohamed Chebbi, Samir Cheffi, Monaem Amira et les experts Sami Aouadi, Habib Karaouli, Mohamed Guesmi et Abderahmane Lahka, s’est rendue sur place.

Toujours selon le journal de l’UGTT, la délégation a été surprise de constater que tous les membres du gouvernement et à leur tête, Najla Bouden, étaient absents.

Il s’est en plus avéré aussi que le thème de cet atelier a été modifié, se limitant à un seul et unique point, à savoir la loi numéro 9 de l’année 1981, pour tenter de l’amender et d’accélérer la promulgation d’un décret. La même source a noté aussi que le débat sur les autres sujets, comme la gouvernance générale et intérieure, la gestion des ressources humaines…, étaient occultés.

Par contre, la présidence du gouvernement a publié, ce mardi, un communiqué annonçant que la Cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a bel et bien présidé l’ouverture de cet atelier, avec des photos qui confirment sa présence.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte