Mosaique FM

Ben Achour: Le beylicat n’était pas à l’origine de la colonisation (Vidéos)

Ben Achour

L’ancien ministre de la Culture et l’historien Mohamed Aziz Ben Achour a indiqué, dans "Jaweb Hamza" (Répondez à Hamza), de ce dimanche 27 novembre 2022, que l’Islam n’a rien à voir avec l’autoritarisme des régimes qui ont gouverné les peuples de l’Orient.

"Après le décès du prophète Mohamed (SAWS), les musulmans ont créé l’Etat consultatif mais les Califats, omeyyade et abbasside, qui ont pris le relais, se sont inspirés des régimes politiques autoritaires des Byzantins et des Perses", a-t-il expliqué.

Dans ce même contexte, Mohamed Aziz Ben Achour a déclaré qu’il a écrit dans son livre "Aux temps des émirs et des beys : Épisodes de l’histoire tunisienne", que la Tunisie a été gouvernée par des monarchies pendant plus de mille ans, entre l’ère des princes aghlabides jusqu’à la fin du règne des beys husseinites le 25 juillet 1957, le jour de la proclamation de la République.

"Contrairement à ce que certains pensaient, la monarchie beylicale n’était pas à l’origine de la colonisation qui était l’un des moyens pour faire régner l’impérialisme européen, après le succès des révolutions industrielles et la modernisation des armées et des pensées (…) Les beys ont essayé, depuis 1830, d’éviter le scénario algérien en Tunisie, mais leur politique fiscale qu’ils ont imposée, pour moderniser l’armée et l’administration, était un fiasco" a-t-il ajouté.

L’invité de "Jaweb Hamza" a, également, affirmé que l’impérialisme européen a fragilisé l’économie tunisienne et ce, pour affaiblir l’Etat et justifier la colonisation.

"Les régimes autoritaires qui ont gouverné le monde arabe et musulman jusqu’au début du 21e siècle, sont à l’origine de tous les problèmes que traversent les pays arabes actuellement et la Tunisie n’est pas en reste", a-t-il conclu.

Top Matin

Top Matin

01:00 - 06:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte