Mosaique FM

Heurts à Mornag: Acte provoqué ?

Heurts à Mornag: Acte provoqué ?

Le ministère de  l'Intérieur a annoncé, dans un communiqué publié ce mardi 27 septembre 2022, que 12 personnes ont été placées en détention et ce, suite aux incidents ayant eu lieu, dimanche dernier, entre des forces de police et un groupe de jeunes manifestants dans la ville de Mornag, à Ben Arous (Banlieue sud de Tunis).

Le département de l'Intérieur a précisé qu'environ 100 personnes, dont la plupart des délinquants, se sont rassemblées au carrefour du marché à Mornag et ont lancé des cocktails Molotov sur les unités de sécurité, brûlé des pneus et bloqué la route".

Selon le même communiqué, certains inculpés ont avoué qu'une personne "connue pour son appartenance à un parti politique" les a incité à provoquer des émeutes en contrepartie de sommes d'argent.

Après consultation du ministère public,il a été décidé d'ouvrir une enquête sur fond de formation d'une bande de malfaiteurs dans le but de porter atteinte aux biens publics et privés ainsi que de perturber la sécurité générale.

A cet effet, 12 personnes ont été arrêtées et des mandats de recherche contre celles soupçonnées de distribuer l'argent.

Pour rappel, dans cette même ville de Mornag, un jeune marchand ambulant s'est suicidé, samedi dernier, par pendaison, après la saisie, deux jours plus tôt, de sa balance par la police municipale, d'après des témoignages, diffusés sur la toile.

Le ministère de l’Intérieur a immédiatement annoncé l’ouverture d'une enquête qui se poursuivait, en coordination avec le Ministère public, pour révéler les circonstances exactes de cet acte désespéré.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte