Mosaique FM

TICAD8: Tokyo investit dans un nouveau capitalisme basé sur l'homme

TICAD8

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida a appelé, ce dimanche, lors de la clôture des travaux de la Huitième Conférence nternationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 8) tenue, les 27 et 28 août 2022 à Tunis, à mettre en place un nouveau capitalisme basé sur la coopération et l’investissement dans les ressources humaines.

Au cours de son intervention à une conférence de presse virtuelle, tenue à l’occasion de la clôture de la TICAD8, Kishida a fait savoir que son pays a décidé d’allouer jusqu’en 2025, près de 30 milliards de dollars, sous forme d’investissements destinés au continent africain.

Le Premier ministre Japonais, par ailleurs, exprimé sa satisfaction de la réussite de la TICAD 8, rappelant que cette édition est la première, après
l’apparition de la pandémie du Coronavirus dans le monde.

Il a ajouté que le Continent africain a montré, au cours de la TICAD8, une force et une capacité d’action. "Les prévisions tablent sur une croissance économique soutenue en Afrique et le Japon est appelé à suivre ce processus", a-t-il encore fait savoir.

Il a, également, évoqué les problèmes auxquels fait face l'Afrique et qui sont d’ordre environnemental, économique, outre l’insécurité alimentaire, due à la guerre russo-ukrainienne, sans oublier les problèmes de financement du développement.

Le chef du gouvernement Japonais a, dans ce sens, souligné que son pays demeurait un partenaire sûr. Il a, dans ce cadre, rappelé que le Japon consacrera,
dans le cadre des financements alloués à l’occasion de la "TICAD8" un montant de 4 milliards de dollars, pour lancer l’initiative de la croissance verte en Afrique et la création d’un fonds d’investissement pour les start-up, d’une valeur de 10 milliards de yens japonais, outre le développement des
capacités de 300 mille personnes et le financement du secteur privé.


Le Japon œuvrera, au cours des trois prochaines années, à consacrer 1,8 milliard de dollars pour la lutte contre les épidémies, 130 millions de dollars pour l’édification d’une société durable et 300 millions de dollars pour faciliter la production alimentaire dans le cadre des financements octroyés au continent africain.


(TAP)

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte