Mosaique FM

Le SNJT dénonce des agressions policières contre des journalistes

SNJT

Le Syndicat national des journalistes tunisiens a dénoncé, dans un communiqué, publié ce mardi, les agressions commises, ces derniers jours, contre des journalistes et des photo-reporters.

Le Syndicat a, en particulier, tenu le ministère de l'Intérieur pour responsable de ces agressions menées contre des journalistes présents lors du spectacle du comédien Lotfi Abdelli, le 7 août, à Sfax.
Selon le SNJT, des sécuritaires en civil ont, lors du spectacle précité, agressé des journalistes et des photographes dont Fathi Triki et Aymen Hdider.

Par ailleurs, le Syndicat a condamné la campagne de dénigrement menée par des pages suspectes sur les réseaux sociaux contre la journaliste de Shems FM , Wissal Kasraoui.

Le Syndicat a averti contre la recrudescence de la violence policière contre les journalistes, mettant en garde contre toute forme d'impunité qui menace la liberté de la presse.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte