Mosaique FM

Charfeddine dément l’émission d’un mandat de dépôt à son encontre

ridha-charfeddine

L’homme d’affaires et ancien député Ridha Charfeddine a démenti, sur sa page Facebook, les informations qui circulent sur l’émission d’un mandat de dépôt à son encontre, sur fond des affaires  de l’anesthésiant et des stents périmés et de la mort d’un nombre de nourrissons au Centre de néonatalogie Wassila Bourguiba de la Rabta.

Il a ajouté que la société UNIMED qu’il dirige n’est pas spécialisée ni dans la fabrication ni dans l’importation de ce genre de matériel médical. "Ce matériel a été importé dans le cadre d’un marché public qui n’a rien à voir avec UNIMED", a-t-il précisé.

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte