Mosaique FM

Trois magistrats révoqués entament une grève de la faim

Trois magistrats révoqués entament une grève de la faim

 Trois magistrats, démis récemment révoqués ont décidé d’observer une grève de la faim. Il s'agit de Ramzi Bahria, Mohamed Taher Kanzari et Hamadi Rahmani qui réclament l’annulation du décret-loi n°35 amendant certains articles du Conseil supérieur provisoire de la magistrature et du décret 516 portant révocation de 57 magistrats.


Dans une déclaration d’entrée en grève de la faim, lue par le juge Hamadi Rahmani, les grévistes dénoncent "l’ingérence de l’Exécutif" dans le travail de la justice et demandent "une vraie indépendance de la justice".


Le 1er juin, à l’ouverture de la réunion du Conseil des ministres, le président de la République Kaïs Saïed a annoncé la révocation de 57 juges qu’il accuse "de corruption et de divers crimes et délits".


Les magistrats entament depuis lundi 6 juin 2022 une grève à l’appel de l'Association des magistrats tunisiens pour protester contre la décision du président de la République de révoquer 57 magistrats.

(TAP)

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte