Mosaique FM

Plan de développement: Le ministère de l'Economie répond à Taboubi

Ministère de l’Économie

Le ministère de l’Economie et de la Planification a affirmé, ce dimanche, qu’aucune partie étrangère n’est intervenue dans l’élaboration du Plan de développement 2023-2025 et de la vision stratégique Tunisie 2035 et ce, en réaction aux déclarations du secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, selon lesquelles le ministère aurait confié à des parties étrangères, à savoir l'Agence de coopération allemande GIZ , le financement et l’élaboration de ces deux documents.

Le ministère a précisé qu’il a entamé l’élaboration du Plan de développement depuis le mois de février 2022 par des compétences purement tunisiennes, en adoptant une approche participative, précisant que 72 équipes de travail ont été mises en place au niveau des gouvernorats, outre 36 commissions sectorielles à l’échelle nationale.

Plus de 3000 participants parmi les compétences représentant les structures professionnelles et les organisations nationales, notamment l’UGTT, ont pris part aux travaux de ces commissions, dont certaines sont présidées par des représentants de l'organisation syndicale, de la société civile ou des associations actives dans le domaine de développement.

S’agissant de la GIZ, le ministère a fait savoir que son rôle se limite à fournir un don financier pour le recrutement d’un bureau d’étude tunisien spécialisé dans les questions de développement pour accompagner l’administration dans le processus d’élaboration du plan de développement et de la vision stratégique et l’aider à concevoir les fiches de projets issus des commissions sectorielles et des équipes régionales pour les soumettre au financement et à mettre en place un plan de marketing pour le plan.

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi avait critiqué, samedi, le fait que le ministre de l’Economie et de la Planification ait confié le financement et l’élaboration du Plan de développement 2023-2025 et de la vision stratégique Tunisie 2035 à des parties étrangères, notamment la GIZ.

Lors de l’ouverture du 12e congrès ordinaire de l’Union régionale du travail à Monastir, il a qualifié d’inconcevable ce recours à des parties étrangères, alors que le pays regorge de compétences reconnues à l’échelle internationale.

Taboubi a, en outre, déclaré que la société qui a été sélectionnée par appel d’offres pour préparer le Plan économique 2023-2025 est une société " équivoque ".

' 100% Tubes '

' 100% Tubes '

11:00 - 12:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte