Mosaique FM

Le CSM dénonce une campagne de dénigrement ''sans précédent''

CSM

Le Conseil Supérieur de la Magistrature(CSM) a dénoncé, ce dimanche, ce qu'il a qualifié de campagne de "dénigrement sans précédent" visant ses membres, citant en particulier, les avocats Abdelkrim Rajeh et Moufida Mtimet.

Dans un communiqué, le CSM a indiqué que ces deux avocats se sont portés volontaires pour défendre ses décisions et intérêts devant les différentes juridictions car, ils sont membres de la commission des litiges.

Ils sont également chargés de représenter le Conseil dans les procès intentés à son encontre, et ce, depuis 2017, date de sa création, ajoute la même source.

Le CSM a, par ailleurs, fait savoir que la commission relevant de la présidence du gouvernement a refusé de prendre en considération les résultats de la consultation juridique visant à recruter un avocat pour représenter le Conseil.

(TAP)

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte