Mosaique FM

Le Conseil supérieur de la magistrature répond à Saïed

CSM

Le Conseil supérieur de la magistrature a renouvelé, dans un communiqué, publié dans la soirée de ce vendredi 21 janvier 2022, l'appel aux juges à respecter leur indépendance, dénonçant ce qu'il a qualifié d'"ingérence dans leur travail et de campagnes de pression et de diffamation continues".

Le Conseil a, également, mis en garde contre "le danger de compromettre la structure constitutionnelle du pouvoir judiciaire", soulignant son adhésion à ses prérogatives de réglementation dans son domaine de compétence.
 
Le CSM a, par ailleurs, exprimé son rejet des campagnes de diffamation à l'encontre de ses membres, en ce qui concerne les primes et les avantages qui leur sont attribués.

Rappelons que le président de la République, Kaïs Saïed, a paraphé, le mercredi 19 janvier 2022, un décret amendant la loi organique numéro 34 de l’année 2016, publiée le 28 avril 2016 concernant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Le décret met un terme aux primes et aux avantages accordés aux membres du CSM.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte